Défendre le français c’est être contre le bilinguisme ?

Être bilingue, voire trilingue, c'est excellent et souhaitable d'un point de vue individuel. Pourtant, contrairement à ce que soutient le Parti libéral du Québec, ce n'est absolument pas contradictoire avec la volonté collective de renforcer l'apprentissage du français, notre langue commune.