Paule Laprise

Candidate dans Borduas.

Paule Laprise détient une maîtrise en administration publique et se passionne pour la gestion des organismes à grandeur humaine. Elle a consacré une grande partie de sa carrière au mieux-être des personnes vulnérables, dont celles aux prises avec des problèmes de santé mentale, les personnes âgées, les personnes sans emploi et les familles en difficulté. Résidente de Ville Mont-Saint-Hilaire, Paule Laprise cumule plusieurs années d’expérience politique. Elle a notamment été directrice du bureau de circonscription de l’ancien député et ministre Pierre Duchesne et, jusqu’au moment de sa candidature, elle travaillait au cabinet de la whip du Bloc Québécois.

Elle sera une députée de proximité, ancrée dans le présent, et une militante infatigable pour l’indépendance du Québec. Dès son élection, Paule veut prendre les devants pour s’attaquer « pour vrai » aux problèmes qui préoccupent la population : la construction de logements sociaux et abordables, l’aide aux entreprises aux prises avec la pénurie de main-d’œuvre, le financement adéquat et pluriannuel des organismes communautaires et culturels, la protection de la rivière Richelieu, entre autres.

Elle demeure néanmoins consciente qu’il y a d’autres préoccupations dans la Vallée-du-Richelieu qui exigent, dès maintenant, une volonté politique pour les régler : l’amélioration des services de santé de proximité, une réponse crédible au défi écologique, un soutien efficace à la relève agricole et à une agriculture durable, la bonification du transport collectif (notamment avec la PasseClimat), la lutte contre l’exclusion sociale et la précarité économique, la rénovation des écoles et, comme c’est fondamental, une place en CPE pour chaque enfant; tous ces enjeux lui tiennent particulièrement à cœur! Paule veut en outre continuer de promouvoir l’idée de l’indépendance nationale, la seule option, selon elle, capable d’équiper adéquatement le Québec pour défendre sa place en Amérique et trouver des solutions d’ici aux problèmes d’ici. Elle fera, aussi, la promotion de notre identité collective afin que le français demeure vivant et que la culture québécoise soit toujours plus rayonnante.