Elias Dib Nicolas

 

Saint-Laurent

 

Montréal

Émigrant du Liban, Elias Dib Nicolas habite le Québec depuis 1999. Il a choisi ce coin de pays particulièrement pour l’amour de la culture francophone en territoire nord-américain et la gentillesse des Québécois à l’accueillir. Il parle couramment l’arabe, le français, l’anglais et l’espagnol.

Après des études primaires, secondaires et pré-universitaires dans des établissements privés dirigé par les jésuites et une année d’étude à l’Université Libanaise, monsieur Nicolas a dû, à cause de la guerre civile, commencer à travailler dans le domaine de l’enseignement, puis dans le journalisme télévisé. En 1994, il joint l’équipe des nouvelles du groupe Christian Broadcasting Network (CBN), un réseau télévisuel américain.

En 1999, sa sécurité est menacée au Liban. C’est ainsi que monsieur Nicolas arrive dans son nouveau pays : le Québec. Dès son arrivée, il a vaincu le défi de trouver du travail en acceptant plusieurs petits emplois. De 2001 à 2003, c’est grâce à un travail dans le domaine de la distribution alimentaire dans la région de Montréal qu’Elias Dib Nicolas a découvert le goût du Québec et des Québécois.

Dès 2003 et afin d’assurer son autonomie financière, il commence à faire du taxi. Un métier dur mais éducatif, plein de surprise et de découverte, et en lien constant avec les Québécoises et les Québécois d’origine comme d’adoption.

C’est à l’âge de 49 ans, et fort de ses contacts quotidiens avec toutes les couches de la société québécoise, que monsieur Nicolas rejoint le Parti Québécois afin de s’impliquer pour faire avancer la cause du Québec.