Au cœur de vos préoccupations

Permanence nationale

Équipe de services aux membres du Parti Québécois.

samedi 22 mars, 2014
Partagez
Partagez
Partagez

Au lendemain du débat, les choses se sont précisées. Le choix est plus clair.

Le Parti Québécois propose le développement économique, la création de la richesse et l’affirmation de nos valeurs : une vision d’avenir. Le Parti libéral fait des peurs au monde.

Dès l’ouverture du débat, Pauline Marois a été très claire: il n’y aura pas de référendum si les Québécois n’en veulent pas. Nous ne sommes pas référendistes, nous sommes souverainistes! Il faut ramener la confiance des Québécois à l’égard de leur économie, de la classe politique, de leurs institutions, de notre capacité collective de changement et de développement – à l’égard de l’avenir. Le mandat du prochain gouvernement du Parti Québécois n’est pas de faire un référendum, c’est de gouverner le Québec, avec les bonnes idées, la bonne équipe et la bonne première ministre. C’est ce que propose le Parti Québécois : des jours meilleurs pour le Québec.

Mais les libéraux n’aiment pas ça. Ils n'ont rien d'autre à proposer que le spectre d'un référendum qu'ils utilisent comme paravent pour cacher qu'ils n'ont pas de programme politique à offrir aux Québécois. Rien de nouveau sous le soleil. Philippe Couillard, Jean Charest, même parti, même vision, mêmes façons de faire.

Le choix est là : un vote pour l'économie ou un vote pour le retour aux vieilles affaires libérales.

Voulez-vous, on va se faire peur ?

Neuf ans de corruption, de collusion, de copinage. Dix-huit ministres de Jean Charest qui ont voté contre la Commission d’enquête sur l'industrie de la construction se présentent avec Philippe Couillard dans ce que le chef libéral ose appeler une « nouvelle équipe ». Le vote accumulé de ces candidats libéraux contre une Commission d’enquête à l’Assemblée nationale? 358.

358 fois non, pas de commission. Retourner à ça? Non merci.

Retourner à un parti qui se donne un code d’éthique pour contrôler le réflexe de penser d'abord aux amis et aux intérêts du Parti, et qui s'inquiète ensuite que cela lui fasse perdre du monde? Non merci.

Retourner à la crise sociale, à l’absence de vision, au corporatisme, aux chiffres faussés pour satisfaire le message? Non merci.

Retourner à l’à-plat-ventrisme devant Ottawa, à la signature d’une constitution honteuse qui nie l’identité nationale du Québec, parce que les accommodements religieux n’ont pas été balisés? Non merci.

Faire face à l’avenir, confiants et déterminés.

Depuis le débat, le choix est clair. C’est en avant ou en arrière. C’est travailler pour le Québec de demain avec Pauline Marois ou revenir à l’ère Charest avec Philippe Couillard.

Heureusement, avec Pauline Marois et son équipe, les Québécois peuvent se tourner vers l'avenir avec détermination, confiance et conviction. Pauline Marois garde le cap : sa vision est audacieuse et innovante, son plan est rigoureux et solide.

Un gouvernement du Parti Québécois se tiendra debout pour affirmer les valeurs communes des Québécoises et des Québécois.

L'équipe du Parti Québécois, à l'image de sa chef Pauline Marois, est à la hauteur des rêves et des aspirations des Québécoises et des Québécois. Pour un Québec plus prospère, plus fier, plus accueillant, plus indépendant.

Nous sommes intègres.

Nous avons le cœur à l'ouvrage.

Nous sommes déterminés.

Vous nous inspirez.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?

fermer

RESTONS EN CONTACT

Avant de continuer :
Le formulaire a détecté qu'il manque des informations.
Nous avons bien reçu vos informations!
Merci de votre intérêt pour le Parti Québécois.