Le temps est à l'action!
mardi 29 août, 2017
Facebook
Twitter

Québec, le 29 août 2017 – Aux côtés du maire de Bois-des-Filion, Paul Larocque, ainsi que du maire de Blainville et préfet de la MRC de Thérèse-de-Blainville, Richard Perreault, le chef de l’opposition officielle, Jean-François Lisée, le porte-parole en matière de transports, Alain Therrien, le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, et le député de Saint-Jérôme, Marc Bourcier, ont fermement interpellé le gouvernement libéral à propos du parachèvement de l’autoroute 19 entre Bois-des-Filion et Laval.

EN BREF

  • L’inaction libérale dans le dossier du parachèvement de l’autoroute 19, c’est assez!
  • La Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19 et les élus de la région peuvent compter sur le Parti Québécois pour maintenir la pression.
  • Le projet soumis par le gouvernement du Parti Québécois faisait consensus; pourquoi le gouvernement libéral n’a-t-il toujours pas bougé?

« Les gens de la région sont découragés par l’inaction libérale, mais fermes dans leur intention d’aller de l’avant, tout
comme nous. Nous avons toujours été sérieux en ce qui concerne le parachèvement de l’autoroute 19. Nous avions
annoncé un projet avec voies réservées et une place pour le transport actif. Sept ans après l’annonce initiale du
premier ministre Jean Charest, rien n’a bougé. C’est inacceptable. Les libéraux utilisent cette stratégie dans plusieurs
régions : ils laissent pourrir leurs promesses, sans agir. Qu’attendent-ils? Les prochaines élections? Afin de faire, de
nouveau, des promesses qu’ils ne tiendront pas? », a soulevé Jean-François Lisée.

« Le ministre des Transports s’était pourtant engagé, au printemps dernier, à soumettre le dossier au Conseil des
ministres. Le temps a passé, et nous attendons toujours. Mais nous n’oublions pas; les gens de la Coalition et les élus
de la région peuvent compter sur nous pour maintenir la pression », a assuré Alain Therrien.

« Chaque jour, sur l’autoroute 19, près de 60 000 automobilistes se retrouvent prisonniers d’un bouchon monstre. Les citoyens de Terrebonne, de Bois-des-Filion, de Blainville, de Rosemère, de Laval et de Sainte-Thérèse perdent un
temps fou dans leur voiture au lieu de le passer en famille. Nous allons continuer de travailler pour eux », s’est engagé Mathieu Traversy.

« Ça fait 40 ans que les citoyens de la Rive-Nord attendent le parachèvement de l’autoroute 19. En 2010, le gouvernement libéral l’avait promis pour 2015. On est en 2017. Les citoyens et les élus de la Rive-Nord ont été assez
patients. C’est maintenant au ministre de bouger. Les citoyens et les élus de la région sont exaspérés; il faut un signal
du ministre dans le dossier! », a pour sa part conclu Marc Bourcier.