Communiqué 
-  10 février 2014

Stratégie nationale de mobilité durable - Québec révisera la gouvernance des services de transport collectif

Québec - Le ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, M. Sylvain Gaudreault, a annoncé aujourd’hui, dans le cadre de la présentation de la Stratégie nationale de mobilité durable, que le gouvernement proposera une révision de la gouvernance dans les agglomérations de Montréal et de Québec-Lévis afin de mieux intégrer et coordonner les déplacements des usagers du transport collectif.

« Nous sommes conscient des défis majeurs en matière de gouvernance des transports collectifs. Au courant de l’année 2014, les différents acteurs du milieu des transports des régions métropolitaines de Montréal et de Québec-Lévis seront conviés à se prononcer sur une proposition de gouvernance que nous leur soumettront. Notre objectif est d’atteindre notre but ensemble, avec nos partenaires, en travaillant dans la plus grande concertation» a déclaré le ministre Gaudreault.

Augmentation de 30% de l’offre de service en transport collectif d’ici 2020

En mettant en œuvre cette stratégie, le gouvernement entend répondre aux besoins de mobilité durable de l’ensemble des Québécois. Il mise pour y arriver sur le transport collectif, tout en encourageant les autres modes de transport alternatifs à l’auto solo. Il se fixe d’ailleurs comme cible une augmentation de 30 % de l’offre de service en transport en commun d’ici 2020. Tous ces défis interpellent directement le milieu urbain.

Des mesures majeures pour le milieu urbain

À cette fin, le gouvernement annonce dans sa stratégie quatre mesures importantes qui ont pour but d’assurer la mobilité durable des personnes en milieu urbain :

  1. Le gouvernement déposera prochainement une proposition de révision de la gouvernance du transport collectif dans les agglomérations de Montréal et de Québec-Lévis. Cette proposition traitera de l’harmonisation des services, d’un système tarifaire intégrant tous les titres et d’un guichet unique pour l’information et la billetterie. Elle comprendra également une modification à la Loi sur l’Agence métropolitaine de transport, et la révision des rôles, responsabilités et obligations des différentes autorités responsables en matière de planification et d’organisation des services. Le gouvernement souhaite soumettre cette proposition aux partenaires ce printemps pour consultation, avant d’en faire un projet de loi que nous souhaitons déposer d’ici la fin de l’année 2014.

  2. Les investissements consacrés au maintien des actifs de transport collectif sont augmentés immédiatement. L’augmentation représente 27,7 millions de dollars en 2014-2015 et 930,8 millions de dollars durant la période 2015-2020. Ces sommes s’ajoutent au 3,7 G$ déjà prévus. De plus, le gouvernement accroît pour 2014-2015 le soutien à l’exploitation et convie les municipalités à un chantier sur le financement dans le cadre de l’Entente Québec-Municipalités. Ce chantier aura pour objectif de proposer un nouveau cadre de financement du transport collectif applicable à partir de 2015. En parallèle, le gouvernement simplifie les règles pour permettre aux organismes responsables des investissements d’utiliser plus rapidement le financement disponible.

  3. Le gouvernement favorise l’augmentation du covoiturage et de l’auto-partage. Par exemple, les covoitureurs auront droit à des places de stationnement préférentielles dans les établissements du secteur public et parapublic. Des places seront aussi réservées dans ces établissements pour les voitures en auto partage. Les municipalités seront encouragées à y aller de mesures similaires.

Une stratégie novatrice et cohérente

Le gouvernement pose un geste majeur en mettant en place une planification intégrée de l’aménagement du territoire et du transport. Grâce à cette intégration, les initiatives engagées en matière de transport bénéficieront d’une cohérence et d’une efficacité dont profiteront tous les Québécois.

La Stratégie nationale de mobilité durable propose une démarche responsable sur le plan économique, cohérente avec l’ensemble des politiques et stratégies gouvernementales, en particulier la Politique économique du Québec - Priorité Emploi et la Stratégie d’électrification des transports. « La mise en œuvre de la Stratégie nationale de mobilité durable requiert la participation de tous les partenaires qui interviennent dans le transport des personnes. Il appartient maintenant à tous et toutes de se l’approprier et d’en être les ambassadeurs partout sur le territoire », a conclu le ministre Sylvain Gaudreault.



Consultez tous les communiqués émis lors de la présentation de la Stratégie nationale de mobilité durable

Rapport – Stratégie nationale de mobilité durable (PDF)
Feuillet – Stratégie nationale de mobilité durable (PDF)