Communiqué 
-  22 novembre 2013

Rendez-vous national de la forêt québécoise - « Une vision d'avenir commune pour la filière bois » - Martine Ouellet

Saint-Félicien - La ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, le président du Conseil du trésor, M. Stéphane Bédard et l'adjoint parlementaire aux dossiers forêts, M. Denis Trottier, ont conclu le Rendez-vous national de la forêt québécoise en annonçant la mise en place de trois importants chantiers et en déposant le cadre financier de 675 M$ sur trois ans.

« Le Rendez-vous est un événement historique pour le Québec. C'est le tout premier rassemblement gouvernemental au cours duquel l'ensemble des intervenants du secteur forestier se concertent dans le but de trouver des pistes de solution. Les mesures concrètes mises de l'avant totalisent des investissements de 675 M$ sur trois ans pour le secteur forestier et répondent aux demandes des différents partenaires. Les dialogues engagés tout au long du Rendez-vous montrent bien que tous ont à cœur la revitalisation et la modernisation de l'industrie forestière. Ensemble, nous avons convenu des priorités d'action pour les prochaines années, et ce, que ce soit du côté de la sylviculture, de la transformation de l'industrie ainsi que du coté de la mobilisation et de la valorisation de la main-d'œuvre », a déclaré Martine Ouellet.

« Le Rendez-vous marque un virage prometteur pour l'avenir de l'industrie. La forêt québécoise a évolué et les mesures que nous proposons collent à sa nouvelle réalité. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean, première région forestière, sera au cœur de ce nouveau dynamisme », a ajouté Stéphane Bédard, président du Conseil du trésor.

La ministre Martine Ouellet a précisé les mandats de trois chantiers importants qui découleront du Rendez-vous national de la forêt québécoise :

  • le chantier sur une stratégie de production de bois, présidé par M. Robert Beauregard, doyen de la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l'Université Laval;
  • le chantier sur l'efficacité dans la livraison des programmes de forêt privée, présidé par M. Michel Belley, économiste;
  • le chantier sur les améliorations à apporter à la mise en œuvre du régime forestier, présidé par Mme Paule Têtu, professeure à l'Université Laval.

De plus, elle a aussi annoncé la création d'un comité directeur qui assurera le suivi ainsi que la mise en place de ces trois chantiers. Ce comité sera présidé par la ministre et les trois présidents de chantier y siègeront en compagnie de l'adjoint parlementaire aux dossiers forêts, M. Denis Trottier.

En plus des investissements annoncés, un forum stratégique gouvernement-industrie, coprésidé par la ministre des Ressources naturelles et un dirigeant d'entreprise, sera mis sur pied afin de définir des priorités d'action pour assurer la pérennité et le développement de l'industrie.

La ministre Martine Ouellet a également réitéré la volonté du gouvernement de favoriser un juste équilibre entre la conservation de la biodiversité et la mise en valeur de la forêt. Ainsi, les mesures visant à intensifier la sylviculture seront soumises à une approche structurée répondant aux particularités des territoires forestiers.

Une quarantaine d'intervenants provenant de tous les milieux, que ce soit du milieu de l'aménagement sylvicole, des travailleurs, des partenaires syndicaux, des entreprises, des communautés de nos régions forestières, des communautés autochtones, des groupes environnementaux et des partenaires de recherche, a démontré une réelle volonté de trouver des solutions. Grâce à ces échanges, des orientations ont été convenues, desquelles découlera un plan d'action sur une période de trois ans.

Le gouvernement adoptera des dispositions pour préserver les conditions de travail des travailleurs forestiers québécois. Emploi-Québec engagera une somme de 45 M$ sur trois ans pour accompagner les futurs travailleurs, la main-d'œuvre et les entreprises.

« C'est avec grande fierté que ma région a reçu l'ensemble des intervenants du secteur forestier lors du Rendez-vous qui a permis une réflexion nationale sur la filière bois. Je suis d'autant plus fier des retombées positives pour l'ensemble des régions du Québec. Je suis heureux des gains obtenus pour améliorer et valoriser le travail de nos forestiers québécois. Nous partageons une vision commune et nous travaillerons avec les mêmes objectifs. Je crois sincèrement que le Rendez-vous national de la forêt québécoise a été un succès et qu'il contribuera à assurer l'avenir de la filière bois », a affirmé M. Trottier.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Internet : www.rendezvousdelaforet.gouv.qc.ca.

Rendez-vous national de la forêt québécoise

Rappelons que le Rendez-vous national de la forêt québécoise est diffusé en direct sur le site Internet de l’événement. Le grand public pourra suivre les échanges entre les participants et prendre connaissance des différentes propositions gouvernementales.

Pour suivre le Rendez-vous et partager vos idées sur Twitter : @MRN_Québec – le mot-clic est #RVForêt.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site Internet www.rendezvousdelaforet.gouv.qc.ca.


Consultez les communiqués émis lors du Rendez-vous national de la forêt québécoise

  • Rendez-vous national de la forêt québécoise - Les acteurs du milieu forestier réunis pour assurer l'avenir de la filière bois. (20 novembre 2013)
  • Rendez-vous national de la forêt québécoise: 430 M$ pour transformer l’industrie forestière et développer les filières à fort potentiel. (21 novembre 2013)
  • Une diversification réussie - Le ministre Alexandre Cloutier annonce un soutien financier de plus de 2 millions de dollars à la Coopérative Forestière de Petit-Paris (22 novembre 2013)

Rendez-vous aussi sur le blogue du Parti Québécois pour lire le billet de la première ministre « Un grand pas vers l'avenir pour la forêt québécoise. »