Communiqué 
-  17 octobre 2013

Rendez-vous de la forêt québécoise - Martine Ouellet et Denis Trottier appellent l'ensemble des intervenants forestiers à se réunir pour la forêt

Québec - La ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, et le député de Roberval et adjoint parlementaire pour le volet forêts, M. Denis Trottier, appellent l'ensemble des intervenants forestiers à se réunir pour la forêt et à réfléchir aux actions qui peuvent être mises en place pour cette nouvelle étape qui s'amorce. La sylviculture et la mise en valeur de la forêt québécoise, l'utilisation optimale de la ressource, par une gestion écosystémique et un aménagement durable du territoire, l'avenir du secteur forestier et la création d'emplois seront au cœur des discussions. Le document d'information préparatoire, faisant état de la situation de l'industrie au Québec, a d'ailleurs été rendu public aujourd'hui.

« La forêt doit être un atout dans toutes les régions afin qu'elle nous permette de créer des emplois structurants et qu'elle redevienne une source de fierté. Nous comptons sur la contribution de l'ensemble des intervenants forestiers qui ont à cœur la forêt, son industrie et ses travailleurs pour réfléchir à cette nouvelle étape qui s'amorce pour ce secteur d'avenir. Avec cet important rendez-vous, nous sommes confiants que de nouvelles initiatives jailliront, le tout en vue de stimuler la compétitivité du secteur forestier, d'encourager l'innovation et le développement de nouveaux produits à valeur ajoutée et de diminuer notre production de gaz à effet de serre », a déclaré Martine Ouellet.

« Dans ma région, les forestiers sont fiers de leur profession, fiers de leur savoir-faire, fiers de leur ressource. Ce sentiment, que je partage également, doit se refléter dans l'ensemble de la filière bois et être partagé par tous ceux qui manifestent un intérêt pour la forêt ainsi que pour les produits du territoire forestier. Nous voulons également profiter de l'événement unique qu'est le Rendez-vous de la forêt québécoise pour raviver le sentiment d'appartenance qu'ont les Québécois envers cette ressource noble, écologique et renouvelable possédant un potentiel inépuisable », a ajouté M. Trottier.

100 millions de dollars pour le développement du secteur forestier

La première ministre du Québec, Mme Pauline Marois, a annoncé dans le cadre du dévoilement de la Politique économique du Québec — « Priorité emploi », que 100 millions de dollars sur trois ans seront réservés pour favoriser le développement du secteur forestier.

Cet investissement permettra d'appuyer les initiatives du plan d'action qui sera adopté lors du Rendez-vous de la forêt québécoise. La diversification du secteur forestier est un volet important du développement des régions du Québec, qui doit se faire en harmonie avec les communautés et dans le respect de l'environnement.

La sylviculture et la mise en valeur de la forêt

Dans un premier temps, cette rencontre orientera les discussions sur la sylviculture. Comme en fait état le document d'information préparatoire, le Québec a tout avantage à adapter la sylviculture afin de maximiser la valeur des territoires forestiers en produisant davantage de bois provenant d'essences de qualité, et ce, dans le respect de l'environnement. L'optimisation des pratiques et des interventions forestières, la maximisation de la récupération des bois, l'offre du plus grand volume possible pour la transformation, le recrutement et la formation d'une main-d'œuvre compétente dans l'ensemble des régions du Québec et la nécessité de pouvoir compter sur un réseau d'entrepreneurs solides seront donc abordés durant le premier bloc de l'événement.

Une industrie innovante et compétitive

Dans un deuxième temps, une réflexion sur la filière bois comme moteur d'une nouvelle économie verte sera menée. Pour compter sur un approvisionnement à coût concurrentiel, l'industrie forestière a tout avantage, tel que cela a été mentionné dans le document d'information préparatoire, à diversifier ses pratiques et à accentuer ses efforts en recherche et développement. Les intervenants seront donc invités à réfléchir à la nouvelle approche que doit prendre l'industrie forestière pour assurer la compétitivité de ses produits traditionnels et à se démarquer avec le développement de nouveaux produits et matériaux écologiques. Le rôle des établissements d'enseignement et des entreprises, en vue de préparer la main-d'œuvre à des emplois hautement spécialisés, ainsi que les actions concrètes qui doivent être posées pour faire face au défi du renouvellement de la main-d'œuvre seront également abordés.

Rendez-vous de la forêt québécoise

Le Rendez-vous de la forêt québécoise réunira les principaux intervenants de la filière bois les 21 et 22 novembre prochain à Saint-Félicien. Pour obtenir de plus amples renseignements et pour consulter le document d'information préparatoire, visitez le site Internet de l'événement à l'adresse suivante : www.rendezvousdelaforet.gouv.qc.ca.