Communiqué 
-  30 janvier 2014

Premier forum sur l'hypersexualisation - Le gouvernement veut outiller les jeunes Québécoises face à l'hypersexualisation

Laval - Au terme du premier forum sur l'hypersexualisation des jeunes, la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Agnès Maltais, et l'adjointe parlementaire de la ministre responsable de la condition féminine et députée de Sainte-Rose, Mme Suzanne Proulx, constatent que les échanges ont été fructueux et que d'intéressantes pistes de solutions pour contrer ce phénomène ont été présentées.

« Le gouvernement est très sensible à la question des stéréotypes sexuels qui nuisent à l'atteinte de l'égalité entre les femmes et les hommes. Il est préoccupé par l'hypersexualisation des jeunes filles qui est malheureusement présente dans notre société. Ultimement, ce que nous souhaitons comme gouvernement, c'est que les jeunes Québécoises soient mieux outillées pour résister à la pression que leur imposent certains modèles féminins réducteurs », a déclaré Mme Maltais.

La journée a été consacrée à l'étude et à la description de la problématique grâce à des présentations livrées par des chercheuses universitaires et des conférencières. Des échanges sur des pistes de solution envisageables pour contrer le phénomène de l'hypersexualisation se sont aussi tenus. Ce sont plus de 100 participants qui ont pris part au forum lavallois sur l'hypersexualisation, dont divers organismes et organisations nationaux et régionaux concernés par la problématique.

« Il apparaît clair que nous ne pouvons pas nous contenter de l'annulation des concours « mini-miss » : il importe de trouver, en plus des actions déjà menées, d'autres solutions durables pour contrer l'hypersexualisation. À cet égard, il faut se questionner collectivement pour que nos jeunes filles grandissent dans un cadre qui nous ressemble comme société », a précisé Mme Proulx.

Rappelons qu'en plus du forum tenu aujourd'hui à Laval, l'adjointe parlementaire de la ministre mènera trois autres forums, ce printemps, à travers le Québec. Ces journées visent à enrichir les actions déjà entreprises et en inspirer de nouvelles pour agir face à l'hypersexualisation. Ils sont en harmonie avec les orientations du Plan d'action gouvernemental pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2011-2015 et la Politique gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes.