Communiqué 
-  6 juin 2013

Politique de souveraineté alimentaire : le gouvernement du Québec appuie le développement des appellations réservées et des termes valorisants

Québec - Dans le sillage du dévoilement de la première Politique de souveraineté alimentaire, le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron, a présenté aujourd'hui le nouveau Programme d'appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants (PADARTV). Ce programme, qui appuie la mise en valeur des aliments du Québec et de leurs caractéristiques, est assorti d'une enveloppe budgétaire de plus de 1,6 million de dollars pour la période 2013-2016.

« Il ne fait aucun doute que les appellations réservées contribuent à forger cette identité forte des aliments du Québec, qui est un axe important de la Politique de souveraineté alimentaire. C'est un élément porteur pour l'avenir et nous entendons soutenir les initiatives qui permettront de faire rayonner nos trésors gourmands comme ils le méritent, que ce soit ici ou à l'étranger », a déclaré le ministre.

Modifications au Programme

Pour favoriser la création de nouvelles appellations réservées et de nouveaux termes valorisants et pour offrir un meilleur accompagnement aux entreprises, le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) propose une version améliorée du PADARTV. Les modifications qui ont été apportées découlent notamment des commentaires formulés par des partenaires du milieu et des membres d'entreprises participant à la démarche de reconnaissance.

Le nouveau programme permettra maintenant d'appuyer l'acquisition et la diffusion de connaissances sur les appellations réservées et les termes valorisants afin d'en favoriser le développement et la notoriété. L'atteinte de cet objectif pourrait passer par l'organisation de colloques, de conférences ou de séances de formation animés par des experts versés en la matière et par la conduite de travaux de recherche portant, entre autres choses, sur la réalisation d'analyses économiques propres aux appellations réservées, sur les chaines de valeur qui seront développées et sur la détermination de produits présentant un potentiel intéressant quant à l'obtention d'une appellation réservée ou d'un terme valorisant.

Grâce au PADARTV, il sera également possible de soutenir les regroupements d'entreprises dans l'amélioration continue de la gestion collective de l'appellation réservée ou du terme valorisant. La mesure mise en avant permet notamment le remboursement d'une partie des dépenses liées à la gestion de l'appellation réservée ou du terme valorisant ou au budget de fonctionnement du regroupement ou ayant trait à l'amélioration de la mise en marché des produits bénéficiant d'une appellation réservée ou d'un terme valorisant.

« La nécessité de mettre en valeur les produits alimentaires obtient un large consensus au sein de l'industrie bioalimentaire. Dans ce contexte, la Loi sur les appellations réservées et les termes valorisants constitue l'outil par excellence pour protéger et promouvoir le savoir-faire québécois et rassurer les consommateurs en attestant l'authenticité et la qualité des produits qu'ils achètent », a conclu M. François Gendron.

Une nouvelle appellation réservée : Cidre de glace du Québec

Signalons que le ministre a profité de l'occasion pour confirmer que le « Cidre de glace du Québec » pourrait bientôt rejoindre l'« Agneau de Charlevoix » et le mode de production « Biologique » dans le registre des appellations réservées reconnues au Québec. Le processus qui mènera à cette reconnaissance a été lancé le 5 juin par le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants. D'autres projets forts prometteurs sont actuellement à l'étape de l'analyse, par exemple le « Fromage au lait de vache de race canadienne », la « Volaille Chanteclerc de tradition » et le « Maïs sucré de Neuville ».

Ce processus lancé le 5 juin est une consultation publique sur le projet d'indication géographique protégée «Cidre de glace du Québec».



Pour plus ample information sur le Programme d'appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants, visitez le site Internet du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (www.mapaq.gouv.qc.ca/appellation). Pour en savoir plus sur la Politique de souveraineté alimentaire, consultez régulièrement le blogue qui lui est consacré (www.PolitiqueSA.gouv.qc.ca) ou visitez le site Internet www.mapaq.gouv.qc.ca/PolitiqueSA. Il est aussi possible de suivre le MAPAQ sur Twitter à l'adresse électronique suivante : twitter.com/mapaquebec.