Communiqué 
-  19 mars 2014

Le Parti Québécois est le seul parti qui s’engage à faire adopter la charte des valeurs

Montréal – Après une tournée du Québec qui s’est déroulée pendant les 15 premiers jours de la campagne électorale, Bernard Drainville a fait le point sur les attentes de la population à l’égard de l’adoption de la charte de la laïcité et de l’égalité entre les femmes et les hommes.

« Une majorité de Québécois appuie la charte, et nous demande d’aller de l’avant pour la faire adopter. Nous sommes le seul parti qui s’est engagé à le faire, alors que le Parti libéral, Québec solidaire et la Coalition Avenir Québec s’y opposent. Pire, Philippe Couillard s’est engagé à la déchirer. Il va tout faire pour bloquer son adoption. La seule façon de voter la charte, c’est d’élire un gouvernement majoritaire du Parti Québécois le 7 avril prochain! », a affirmé le candidat du Parti Québécois dans Marie?Victorin et ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, Bernard Drainville, lors d’un point de presse tenu ce matin.

M. Drainville était alors accompagné d’Evelyne Abitbol, candidate dans Acadie, de Djemila Benhabib, candidate dans Mille?Îles, de Yasmina Chouakri, candidate dans Anjou–Louis?Riel, et de Leila Mahiout, candidate dans Bourassa?Sauvé. Dans une déclaration commune, elles ont d’ailleurs tenu à rappeler l’importance fondamentale de faire adopter la charte pour la société québécoise.

« La charte affirme nos valeurs telles que l’égalité entre les femmes et les hommes, et la neutralité religieuse de nos institutions. Elle balise les demandes d’accommodement et interdit le port de signes religieux pour les employés de l’État. Bref, la charte définit le Québec dans lequel nous voulons vivre, elle assure l’avenir de notre société; elle est nécessaire pour assurer notre cohésion et notre paix sociales », a ajouté Bernard Drainville.

Philippe Couillard et François Legault s’engagent-ils à reprendre le débat?

« Pour le Parti Québécois, l’engagement est clair : nous ferons adopter la charte. Qu’en est-il des autres partis? Accepteront-ils de donner leur consentement pour que la commission parlementaire sur la charte reprenne ses travaux là où nous les avons laissés? », s’est questionné le candidat dans Marie?Victorin.

« Il faut rappeler que les libéraux et Philippe Couillard sont génétiquement incapables de défendre les valeurs québécoises. La position actuelle du PLQ est en dessous de ce que proposait Jean Charest, comme si cela était possible. Après la saga sur le tchador, Philippe Couillard nous démontre une fois de plus par l’absurde son incapacité à défendre les valeurs québécoises. Nous lui demandons d’expliquer pourquoi il refuse toujours d’interdire le port du niqab et de la burqa pour les personnes qui donnent ou reçoivent un service de l’État. Pourquoi refuse-t-il d’interdire le port de signes religieux ostentatoires pour les employés de l’État? Pour les Québécois, protéger et affirmer nos valeurs, ce sont de vraies affaires », a conclu Bernard Drainville.

Il nous faut les moyens d’agir

Nous avons un plan et l’équipe pour réussir. Aujourd'hui, il est temps de nous donner les moyens d'aller plus loin encore.

Visionnez la conférence de presse.