Communiqué 
-  11 avril 2017

Le Parti Québécois dépose un projet de loi pour que juin devienne le Mois de l’eau au Québec

Québec – Donnant suite à l’engagement qu’avait pris le Parti Québécois à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, le porte-parole en matière d’environnement et de lutte contre les changements climatiques, Sylvain Gaudreault, dépose le projet de loi 795 proclamant juin le Mois de l’eau.


EN BREF

- Le Parti Québécois, par le biais d’un projet de loi, vise à faire de juin le Mois de l’eau.
- Une quarantaine de personnalités et de groupes environnementaux, municipaux, économiques, autochtones et académiques appuient le projet;
- Nous voulons encourager les citoyens à préserver nos ressources en eau;
- Le Parti Québécois souhaite que le projet de loi soit adopté d’ici juin.


« L’eau, au Québec, est symbole de vie, de culture, de développement, de plaisir et de santé. Par son abondance et son accessibilité, elle est également garante de notre qualité de vie. Mais n’oublions pas que l’eau est aussi une ressource vulnérable et épuisable, et qu’elle s’avère de plus en plus soumise aux pressions humaines : pesticides, rejets industriels, déversements municipaux d’eaux usées, consommation effrénée d’eau potable, déversements d’hydrocarbures, changements climatiques, etc. », a rappelé Sylvain Gaudreault.

Le porte-parole souhaite donc, par son projet de loi, inciter la population à faire un usage plus responsable de l’eau. « Tout changement de comportement passe d’abord par l’information et la conscientisation. C’est pourquoi nous croyons en l’importance de sensibiliser et d’éduquer les Québécois aux enjeux touchant l’eau », a-t-il expliqué.

« J’invite le ministre de l’Environnement, David Heurtel, ainsi que l’ensemble des membres de l’Assemblée nationale à appuyer le projet de loi 795 afin qu’il soit adopté d’ici la fin de la présente session parlementaire », a conclu Sylvain Gaudreault.