Communiqué 
-  3 mars 2013

Le ministre de la Justice du Québec lance une importante campagne pour lutter contre l'homophobie

Québec - Le ministre de la Justice et ministre responsable de la lutte contre l'homophobie, monsieur Bertrand St-Arnaud, a lancé aujourd'hui une première campagne de sensibilisation pour lutter contre l'homophobie.

« Le Québec s'illustre sur la scène internationale en matière de respect des droits et des libertés des personnes, sans égard à leur orientation ou à leur identité sexuelles. Toutefois, beaucoup reste encore à faire pour que l'égalité juridique acquise s'accompagne de l'égalité sociale », a déclaré le ministre Bertrand St-Arnaud.

Une campagne unique

En dépit de l'ouverture de la société québécoise, des préjugés et des sentiments homophobes subsistent. Par exemple, il n'est pas rare de voir des personnes taire leur orientation sexuelle pour ne pas subir la réprobation dans leur milieu, avec les conséquences que l'on soupçonne sur leur qualité de vie.

Les deux publicités télévisées en français et le message radio en anglais, diffusés du 3 au 31 mars, visent à amener les gens à s'interroger sur leur réelle ouverture à l'égard de la diversité sexuelle. En complément aux messages, un site Web, Luttehomophobie.gouv.qc.ca, convie les visiteurs à réagir à des mises en situation leur permettant de s'évaluer et d'en apprendre davantage sur les différents visages de l'homophobie et sur les ressources disponibles.

« Surprendre sans choquer, amener chacun d'entre nous à s'interroger sur son degré d'ouverture personnelle : c'est de cette façon que nous voulons amener les gens à se remettre en question. C'est à la base d'un changement réel et durable pour un Québec plus ouvert et plus riche de sa diversité, un Québec pour tous », a affirmé le ministre responsable de la lutte contre l'homophobie.

Un Québec pour tous

La campagne s'inscrit dans une longue tradition québécoise d'actions et de campagnes gouvernementales de sensibilisation ciblant des comportements ou des attitudes répréhensibles et nuisibles. Elle est l'une des mesures phares du Plan d'action gouvernemental de lutte contre l'homophobie 2011-2016. Le plan prévoit une deuxième phase à cette campagne de sensibilisation en 2014-2015. Ainsi, il sera possible d'aborder d'autres sujets, dont l'homoparentalité.

Parmi les autres mesures déjà mises de l'avant par le ministère de la Justice du Québec, mentionnons la création d'une chaire de recherche universitaire sur l'homophobie, l'augmentation de l'appui financier aux organismes de promotion et de défense des droits des personnes de minorités sexuelles, et la mise en place d'un bureau de lutte contre l'homophobie.

« Lutter contre toutes les formes d'homophobie est primordial. Il s'agit du droit de toute personne de s'épanouir et de participer pleinement à toutes les dimensions de la vie en société, peu importe son orientation ou son identité sexuelles. Lançons-nous donc aujourd'hui le défi collectif de faire du Québec une nation fière de lutter contre l'homophobie sous toutes ses formes », a conclu le ministre la Justice.

Campagne de sensibilisation pour lutter contre l'homophobie En bref

La campagne s'inscrit dans une longue tradition québécoise d'actions et de campagnes gouvernementales de sensibilisation ciblant des comportements ou des attitudes répréhensibles et nuisibles. Elle est l'une des mesures phares du Plan d'action gouvernemental de lutte contre l'homophobie 2011-2016. Le plan prévoit une deuxième phase à cette campagne de sensibilisation en 2014-2015. Ainsi, il sera possible d'aborder d'autres sujets, dont l'homoparentalité.

Objectif principal :

Amener les Québécoises et les Québécois à prendre conscience que des attitudes et des comportements homophobes, et parfois insidieux, subsistent encore et engendrent de lourdes conséquences chez les personnes qui en sont victimes. C'est cette prise de conscience nécessaire qui est à la base d'un changement réel et durable des comportements ou attitudes homophobes.

Est-ce que ça change quelque chose à ce que vous pensiez?

La campagne de sensibilisation pour lutter contre l'homophobie repose sur une approche positive, s'appuyant sur des scènes de la vie quotidienne. Par ce message, les Québécoises et les Québécois sont amenés à réfléchir sur leur degré réel d'ouverture à l'égard de la diversité sexuelle.

Objectifs particuliers :
  • Chercher à faire mieux connaître les réalités propres aux diverses identités et orientations sexuelles.
  • Faire connaître les ressources à la disposition des personnes victimes d'homophobie ou en processus de cheminement.
  • Inciter l'entourage qui est témoin de comportements homophobes à manifester sa réprobation.
Campagne médiatique - Les supports utilisés :
  • Cette première phase de la campagne médiatique de sensibilisation pour lutter contre l'homophobie comprend la réalisation de deux messages publicitaires télévisuels francophones (30 secondes) et leur diffusion sur les réseaux traditionnels, sur certaines chaînes spécialisées ciblées et sur des chaînes communautaires. Ces messages entreront en ondes pour une période de quatre semaines, du 3 au 31 mars 2013.

  • Le message publicitaire est accompagné de la référence à un nouveau site Internet : luttehomophobie.gouv.qc.ca. Ce site comporte de l'information sur les réalités des personnes de minorités sexuelles afin de déconstruire les mythes de même que les préjugés dont elles sont victimes. Basée sur le même principe que les concepts publicitaires télé, une portion interactive, sous la forme d'un questionnaire, a également été élaborée afin de poursuivre l'autoévaluation des participants sur leur ouverture réelle à la diversité sexuelle. Enfin, le site présente les principales ressources disponibles pour venir en aide aux victimes d'homophobie et à leurs proches et pour démystifier l'homosexualité et la transsexualité.

  • Enfin, pour joindre les clientèles anglophones, particulièrement les communautés culturelles, un message radio (30 secondes) sera diffusé en anglais, dans le même esprit que les messages télévisuels.

Pour plus d'information, veuillez consulter le : justice.gouv.qc.ca ou luttehomophobie.gouv.qc.ca