Communiqué 
-  30 octobre 2013

Le gouvernement du Québec présente son troisième pilier - La solidarité : une richesse pour le Québec

Québec – La première ministre du Québec, Pauline Marois, a présenté aujourd’hui le document d’orientations et d’initiatives La solidarité : une richesse pour le Québec, qui intègre une vision novatrice de la solidarité au cœur de l’ensemble de l’action gouvernementale. Mme Marois a aussi annoncé la mise en place de plusieurs mesures structurantes découlant de ce vaste plan.

Pour l’occasion, la première ministre était notamment accompagnée de la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, Agnès Maltais, de la ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, Diane De Courcy, de la ministre déléguée aux Services sociaux et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon, de la ministre de la Famille, Nicole Léger, et du ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, Réjean Hébert.

« Le Québec est une nation avant-gardiste qui s’est bâtie dans un esprit de solidarité et d’entraide, en cohérence avec les valeurs qui ont mené aux acquis sociaux dont nous sommes fiers aujourd’hui. Pour demeurer un chef de file en matière de politiques sociales, le gouvernement du Québec met en avant une vision inédite de la solidarité, à la fois humaine et inclusive, qui implique que tous les gestes posés doivent être orientés de façon à assurer le bien-être des Québécoises et des Québécois, et à donner la possibilité à chacun de s’épanouir et de contribuer au développement de la collectivité. Désormais, tout projet devra être empreint de la vision gouvernementale de la solidarité », a expliqué la première ministre.


Aujourd’hui, le gouvernement du Québec a annoncé plusieurs nouvelles mesures concrètes issues du pilier solidarité. Celles-ci représentent des investissements de près de 320 M$ supplémentaires d’ici 2017. Au total, ce sont 2,9 milliards de plus en faveur de la solidarité qui auront été investis par le gouvernement entre septembre 2012 et 2017.

Agir, soutenir, prévenir : au cœur de notre action

La vision du gouvernement pour le pilier solidarité s’appuie sur sa volonté d’accroître la cohérence et la cohésion de son action. Elle s’articule autour d’un triple équilibre : entre la solidarité et la prospérité, entre la solidarité et la responsabilité de chacun, et entre les besoins actuels et ceux des générations futures. De ce triple équilibre se dégagent trois orientations qui guideront la planification stratégique des ministères et organismes pour l’élaboration des futures politiques publiques :

  • Accroître le bien-être des personnes et des familles : agir auprès des personnes;
  • Appuyer les organismes et les entreprises d’économie sociale qui apportent une aide aux personnes et aux familles : soutenir ceux qui aident;
  • Favoriser la sensibilisation, la prévention et la concertation : préparer l’avenir.

Déjà, le gouvernement a engagé près de 2,6 G$ depuis septembre 2012 pour des initiatives stratégiques en matière de solidarité. Cette volonté d’agir au bénéfice des personnes s’est traduite par l’annonce de plusieurs mesures phares telles que :

  • la construction de 3000 nouveaux logements abordables;
  • la création de 28 000 nouvelles places en services de garde à contribution réduite, dont 3500 en milieu défavorisé, pour aider les familles à avoir accès au marché du travail et les enfants à avoir accès à une meilleure éducation;
  • la hausse des seuils d’admissibilité à l’aide juridique gratuite pour permettre à plus de 500 000 personnes supplémentaires d’avoir accès à une justice plus équitable, plus humaine et plus solidaire;
  • l’adoption de la Loi sur l’économie sociale, l’une des premières du genre à l’échelle internationale, qui reconnaît le travail des quelque 150 000 travailleurs œuvrant dans ce secteur au bénéfice de millions de Québécois;
  • le choix de redonner à des personnes en perte d’autonomie une liberté de choisir en proposant la création d’une assurance autonomie. Déjà, 110 M$ sont consacrés, en 2013-2014, pour prendre le virage vers les soins à domicile.

De plus, le gouvernement s’est mobilisé rapidement afin de répondre au drame qui a frappé la communauté de Lac-Mégantic en annonçant une première enveloppe d’aide de 60 M$. Cette tragédie a causé un sentiment de dévastation, mais a également démontré la grande solidarité des Québécoises et des Québécois.

La solidarité doit être abordée dans une perspective à long terme, tout en reconnaissant que la complexité des problèmes sociaux demande des solutions globales et intégrées. Ainsi, non seulement le gouvernement met en place des mesures importantes permettant d’intervenir dès aujourd’hui, mais il agit également pour inscrire ses politiques dans une perspective à long terme qui tient compte de l’interdépendance des facteurs sociaux, économiques, culturels et territoriaux.

« En mettant en place le pilier solidarité, nous visons à faire du Québec une société où justice, équité, égalité des chances et inclusion se traduisent par une vision humaine de la solidarité. Les mesures annoncées aujourd’hui constituent un pas de plus vers ce Québec-là, et notre gouvernement continuera sur cette voie afin d’inscrire son action dans une perspective à long terme. Nous désirons préparer l’avenir en renforçant notre accompagnement et en réitérant notre vision de la solidarité comme une richesse pour le Québec », a conclu la première ministre.

Consultez aussi le communiqué émis par la même occasion : Le gouvernement du Québec annonce 320 M$ additionnels pour la mise en place de mesures ambitieuses en matière de solidarité.

Visitez le blogue du Parti Québécois et consultez le billet de Pauline Marois : « La solidarité : une richesse pour le Québec »

Pour plus de détails sur le document d’orientations et d’initiatives pour le pilier solidarité, consultez le site Internet www.mess.gouv.qc.ca.