Communiqué 
-  11 juin 2013

Le gouvernement du Québec accueille favorablement le rapport du Groupe de travail sur la philanthropie culturelle

Québec – La première ministre du Québec, Pauline Marois, le ministre des Finances et de l'Économie, Nicolas Marceau, et le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, accueillent favorablement le rapport déposé aujourd’hui par le Groupe de travail sur la philanthropie culturelle.

« Je voudrais tout d’abord remercier les membres du groupe de travail pour ce qu’ils ont accompli. Notre culture est un élément essentiel de l’identité québécoise qui doit être préservé et encouragé. Par ses propositions, le Groupe de travail sur la philanthropie culturelle contribue à l’évolution du soutien que nous offrons, comme société, à nos artistes et à nos créateurs. Mon gouvernement a toujours été un allié indéfectible du secteur culturel, et nous entendons continuer en ce sens », a déclaré la première ministre.

Le ministre Marceau a souligné que parmi les outils qui existent pour favoriser les dons aux organismes culturels, on retrouve une fiscalité avantageuse. « L’utilisation judicieuse des mesures fiscales peut provoquer à long terme des changements structurants et positifs pour la culture québécoise. Nous proposons déjà les mesures incitatives les plus généreuses au Canada pour encourager les dons privés. Je suis heureux de constater que le rapport contient des propositions en matière de fiscalité. »

Le ministre Kotto a quant à lui tenu à souligner l’importance des travaux du groupe de travail pour l’avenir de la culture au Québec. « Le milieu de la culture change, et nos façons de soutenir nos artistes doivent s’adapter aux nouvelles réalités. Je suis persuadé que les recommandations présentées dans le rapport du groupe de travail nous aideront à trouver des façons de stimuler la philanthropie culturelle afin d’améliorer la situation de nos organismes culturels et d’assurer leur financement à long terme. »

La première ministre a précisé que les propositions du groupe de travail seront analysées au cours des prochaines semaines. « Tout en considérant la capacité de payer de l’État, j’entends donner suite rapidement aux travaux qui ont mené au dépôt de ce rapport », a-t-elle conclu.

Rappelons que la mise en place du Groupe de travail sur la philanthropie culturelle a été annoncée lors du Rendez-vous 2012 – Montréal, métropole culturelle, en novembre dernier. La première ministre a donné suite à cet engagement en janvier 2013.

Le groupe de travail avait pour mandat d’identifier les causes du retard observé au Québec sur le plan des dons culturels, de proposer des pistes de solution pour favoriser les dons privés ainsi que l’accès aux mesures d’aide pour les organismes culturels, et de suggérer des outils pour développer une nouvelle génération de mécènes.

Le Groupe de travail sur la philanthropie culturelle était composé de :

  • Pierre Bourgie, homme d’affaires et mécène, qui en assurait la présidence;
  • Sophie Brochu, présidente et chef de la direction de Gaz Métro, présidente sortante du conseil d’administration du Musée Pointe-à-Callière;
  • Jo-Ann Kane, conservatrice de la Collection Banque Nationale du Canada, présidente de l’Association des Collections d’entreprises et membre du Conseil des arts et des lettres du Québec;
  • Benoît Desjardins, associé en fiscalité chez Samson Bélair/Deloitte&Touche;
  • Michel Labonté, ex-premier vice-président Finances, Technologies et Affaires corporatives à la Banque Nationale, membre du conseil d’administration et secrétaire du Concours international d’orgue du Canada, et ex-membre du conseil d’administration des Grands Ballets Canadiens de Montréal;
  • Jacques Parisien, vice-président exécutif et chef de l'exploitation chez Astral Média, président d’Astral Radio, président des conseils d’administration du Musée Pointe?à?Callière, de la Fondation de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie de Montréal et de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal;
  • Peter D. Simons, président-directeur général de La Maison Simons, récipiendaire du prix Arts et Affaires de la Chambre de commerce de Québec (2006);
  • Jonathan Tétrault, associé chez McKinsey&Compagnie, et membre du comité exécutif du conseil d’administration de l’Orchestre symphonique de Montréal;
  • Pierre Côté, sous-ministre adjoint au ministère des Finances et de l’Économie, qui a agi à titre de secrétaire du groupe de travail.

Le rapport Vivement, pour une culture philanthropique au Québec est disponible sur les sites Internet du ministère des Finances et de l’Économie, au www.finances.gouv.qc.ca, et du ministère de la Culture et des Communications, au www.mcc.gouv.qc.ca.