Communiqué 
-  4 octobre 2013

Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie - Le ministre Yves-François Blanchet annonce la création de plus de soixante nouveaux emplois

Bécancour - Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie, M. Yves-François Blanchet, a confirmé, au nom de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, le versement d'aides financières totalisant plus de 2,7 millions de dollars à quatre entreprises de la région du Centre-du-Québec : la Corporation de promotion et de développement de Bécancour, la Fromagerie L'Ancêtre, Oriens Technologies et Thermoforme d'Amérique. Plus de soixante nouveaux emplois seront créés dans la région, alors que près de 140 autres seront consolidés.

Issue du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, doté d'une enveloppe de 200 millions de dollars, la participation gouvernementale contribuera à la réalisation de quatre projets d'investissement évalués à plus de 14,4 millions de dollars.

« La création du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie a eu un effet mobilisateur sur les intervenants économiques des deux régions », a affirmé Yves-François Blanchet. « Ces quatre projets, auxquels notre gouvernement s'associe fièrement, sont très stimulants. Ils nous confirment, comme d'autres qui seront annoncés plus tard, la pertinence et la nécessité de cette démarche ainsi que l'efficacité du fonds et du plan de diversification économique. »

« Les choix que fait notre gouvernement s'inscrivent dans une perspective de développement durable », a fait savoir Élaine Zakaïb. « Nous avons pris des décisions difficiles à court terme, mais guidées par un objectif de prospérité à long terme pour les régions touchées. C'est pourquoi nos décisions s'accompagnent toujours de mesures adaptées aux réalités locales afin de soutenir les régions dans cette période de transition. La bonne nouvelle, c'est que ces décisions éveillent des forces insoupçonnées et mènent à de grandes réalisations, comme nous le prouvent aujourd'hui ces quatre entreprises et leurs projets porteurs. »

Implantation d'un incubateur d'entreprises de technologies vertes

La Corporation de promotion et de développement de Bécancour souhaite implanter un incubateur d'entreprises du secteur des technologies propres dans une usine désaffectée située sur un site industriel inoccupé, autrefois destiné à l'industrie nucléaire. Afin d'évaluer la faisabilité de ce projet et d'élaborer un plan d'affaires, une contribution financière non remboursable de près de 120 000 $ est attribuée à l'organisme. La réalisation de ces deux étapes préliminaires à la mise en place de l'incubateur est estimée à près de 256 000 $.

Le Plan de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, mis en place dans le cadre du fonds, préconise qu'un effort particulier soit consenti afin de soutenir l'essor des technologies vertes. L'implantation d'un tel incubateur d'entreprises contribuerait ainsi à la croissance d'un secteur d'avenir dans la région, en plus de stimuler l'entrepreneuriat, qui est à la base du développement régional et de la création d'emplois. La concertation entre les acteurs du milieu au sein d'une telle infrastructure ainsi que l'encadrement des entrepreneurs favoriseraient la pérennité des entreprises émergentes de ce secteur. De plus, le site industriel convoité pour le projet trouverait une nouvelle vocation orientée vers le développement durable.

Amélioration de la productivité de la Fromagerie L'Ancêtre

Fondée en 1992, la Fromagerie L'Ancêtre se spécialise dans la fabrication de fromages, tels que le cheddar, le parmesan et la mozzarella, et de beurres biologiques. Elle commercialise ses produits partout au Canada. Afin d'améliorer sa productivité, l'entreprise réalisera un projet d'agrandissement et d'acquisition d'équipements évalué à près de 2,6 millions de dollars. En plus de consolider 48 emplois au sein de la fromagerie, ce projet, qui reçoit l'appui du gouvernement du Québec sous la forme d'un prêt de 643 500 $, permettra la création de 5 nouveaux emplois.

Implantation d'une usine d'Oriens Technologies

Créée en 2010, Oriens Technologies est une entreprise en démarrage qui souhaite implanter une usine de transformation de résidus industriels en vue de créer un nouvel additif cimentaire, ADCIMMC. L'ajout de cet additif confère de meilleures propriétés en matière de durabilité et de performance lors de la fabrication d'ouvrages en béton et de produits de maçonnerie, tels que les pavés unis, les blocs de soutènement et les ponceaux. Elle propose ainsi à ses clients une solution environnementale innovatrice et sécuritaire pour la transformation de leurs résidus. Ce projet est estimé à 6 millions de dollars, dont près de 1,3 million de dollars sont attribués sous forme de prêt par le gouvernement du Québec. Il créera, dans un premier temps, 35 emplois dans la région et générera des retombées économiques et environnementales favorables pour le Québec.

Expansion de l'entreprise Thermoforme d'Amérique

Depuis 1994, Thermoforme d'Amérique fabrique des portes d'armoire à l'aide d'un procédé d'application de finis en polychlorure de vinyle (PVC) qu'elle a mis au point. L'entreprise réalisera un projet d'expansion, évalué à près de 5,6 millions de dollars, qui créera 21 emplois, en plus d'en consolider 89 autres. Le gouvernement du Québec attribue un soutien financier remboursable de 650 000 $ pour appuyer la réalisation de ce projet comprenant deux phases. La première phase vise l'agrandissement de l'usine de laminage de l'entreprise de même que l'acquisition d'un bâtiment et d'un terrain avoisinants. Quant à la deuxième phase, elle consiste en un réaménagement des sections actuelles de l'usine principale ainsi qu'en l'achat d'un autre terrain, ce qui permettra l'installation d'une nouvelle machine de production en série.

« Les entreprises des deux régions nous ont présenté à ce jour plus de 90 dossiers et ce n'est qu'un début », a ajouté Yves-François Blanchet. « Ils annoncent d'excellentes retombées et, encore plus important, ils contribueront à diversifier davantage l'économie régionale. À l'heure où nous devons miser sur des secteurs d'avenir, ces projets me donnent espoir pour la région et sa population. Hors de tout doute, l'esprit entrepreneurial qui règne ici sera à la base de plusieurs autres initiatives tout aussi inspirantes. »

Pour obtenir davantage d'information sur le fonds, le plan et la Table de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, consultez le www.economie.gouv.qc.ca/plancdqmauricie.

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère des Finances et de l'Économie, s'inscrire au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.


Consultez les communiqués émis par le gouvernement du Parti Québécois concernant Gentilly-2

  • Le gouvernement accepte la recommandation d'Hydro-Québec (3 octobre 2012)
  • Fonds de diversification de 200 M$ pour les régions du Centre-du-Québec et la Mauricie : le plan du gouvernement est rendu public (12 octobre 2012)
  • Travaux parlementaires sur Gentilly-2 : déclaration conjointe de la députée de Champlain et du député de Saint-Maurice sur l'état des travaux (21 février 2013)
  • Commission parlementaire sur Gentilly-2 : dépôt du rapport au bénéfice des régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec (28 mars 2013)
  • Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie - Le ministre Yves-François Blanchet annonce la création de plus de soixante nouveaux emplois (4 octobre 2013)

Le Parti Québécois exige des excuses du Parti libéral du Québec pour avoir menti sur Gentilly-2 : Visionnez la conférence de presse de Luc Trudel et Noëlla Champagne.