Communiqué 
-  12 juin 2014

Est-ce que Lucienne Robillard est la meilleure personne pour faire le travail du président du Conseil du trésor?

Québec – La députée de Richelieu et porte-parole de l’opposition officielle pour le Conseil du trésor, Élaine Zakaïb, juge que Lucienne Robillard n’est pas la bonne personne pour diriger la Commission de révision permanente des programmes mise sur pied par le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux.

« Lucienne Robillard a fait partie du Conseil des ministres d’un gouvernement libéral pendant les pires années de gestion de l'histoire du Québec. Un gouvernement qui, au début des années 90, avait d'abord laissé les dépenses de programmes augmenter de 8 %, puis de 10 %, pour ensuite quitter le pouvoir avec un déficit de 6 milliards », a fait valoir Élaine Zakaïb.

Le déséquilibre fiscal : un mythe, selon Lucienne Robillard

Lucienne Robillard fut ensuite membre du Conseil des ministres de Jean Chrétien, gouvernement responsable du scandale des commandites. Elle déclarait également que le déséquilibre fiscal est un mythe et que les dépenses illégales de un demi-million de dollars d'Option Canada étaient des dépenses anecdotiques.

« Le président du Conseil du trésor doit justifier la décision de nommer Lucienne Robillard à la tête de la Commission, ce qu’il a refusé de faire aujourd’hui. Comme cette commission sera responsable d’identifier les coupes qui feront mal aux Québécois, la moindre des choses serait de savoir pourquoi les libéraux ont choisi Lucienne Robillard pour la diriger », a indiqué la députée de Richelieu.