Communiqué 
-  28 août 2013

Éolien : le gouvernement du Québec appuie l'emploi du manufacturier éolien

Carleton - La ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, annonce la publication d'un projet de règlement concernant un bloc de 450 MW d'énergie éolienne. Ce projet de règlement est publié à la Gazette officielle du Québec pour commentaires. Il fait suite à l'annonce du 10 mai 2013, où le gouvernement indiquait la poursuite du développement de la filière éolienne au Québec avec l'attribution de 800 mégawatts (MW) pour de nouveaux projets.

« Nous maintiendrons à long terme l'industrie manufacturière et ses 800 emplois pour le développement économique du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Au Québec, plus de 150 entreprises fournissent des services ou des composantes d'éoliennes et génèrent plus de 2000 emplois directs. L'éolien et l'hydroélectricité, c'est la meilleure complémentarité possible d'énergie verte. En alliant la diversification des sources d'énergie et l'efficacité énergétique, nous préparons l'avenir énergétique du Québec », a déclaré Martine Ouellet.

Le bloc d'énergie éolienne qui fera l'objet d'un appel d'offres par Hydro-Québec Distribution sera composé de 300 MW issus de projets provenant des régions du Bas-Saint-Laurent ou de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et de 150 MW issus de projets provenant de l'ensemble du Québec. De ce total, 225 MW devront être livrés au plus tard le 1er décembre 2017 et l'autre bloc de 225 MW, au plus tard le 1er décembre 2018. Mentionnons que le prix de la fourniture d'électricité, incluant le service d'équilibrage et de puissance complémentaire, ne pourra excéder 9,5 ¢/kWh en dollars de 2014 indexés à l'indice des prix à la consommation pour le bloc d'énergie. De plus, le milieu local détiendra une participation de plus de 50 % du contrôle des projets.

« Nous voulons soutenir l'industrie manufacturière des composantes d'éoliennes au Québec tout en permettant également l'exportation de leurs produits. Le rythme d'implantation présenté dans le projet de règlement permettra d'atteindre cet objectif. De plus, nous avons ajouté un plafond de 9,5 ¢/kWh afin d'éviter les excès des dernières années », a mentionné Martine Ouellet.

L'industrie éolienne fait vivre plusieurs centaines de familles au Québec et offre de multiples retombées économiques pour les fabricants et les fournisseurs de services. Le gouvernement du Québec travaille à renforcer l'industrie et à maximiser les retombées économiques régionales en travaillant sur la prévisibilité à moyen et à long terme pour attirer au Québec la fabrication de composantes stratégiques.

Assurer la pérennité de l'industrie éolienne au Québec

Le gouvernement du Québec confirme son engagement et son soutien envers l'industrie éolienne avec l'attribution de 800 MW. De plus, il s'assure que le secteur industriel demeure fort à long terme et, à cet égard, l'horizon 2024 est déterminant. En effet, à partir de 2025, le renouvellement du parc éolien actuel va débuter.