Communiqué 
-  3 août 2012

Engagement no 3 : Pauline Marois propose la création de la Banque de développement économique du Québec

Sorel-Tracy - La chef du Parti Québécois, Pauline Marois, propose de créer la Banque de développement économique du Québec. C'est l'engagement qu'elle a pris ce matin alors qu'elle présentait la candidate du Parti Québécois dans la circonscription de Richelieu, Élaine Zakaïb, spécialiste du développement économique régional.

Cette Banque regroupera tous les programmes, organismes et ministères des gouvernements québécois et fédéral qui sont voués au développement économique. Le principal objectif de cette mesure est d'offrir un guichet unique aux entrepreneurs et d'améliorer la cohérence et la gestion du développement économique du Québec. La Banque aura aussi un mandat de concertation locale et régionale avec, notamment, les Centres locaux de développement.

« La Banque sera présente dans les 17 régions du Québec. Elle aura pour mission de soutenir la création et l'essor de nos entreprises. Elle offrira du capital patient, du capital de risque, des prêts directs et des garanties de prêts aux PME, aux entreprises d'économie sociale ainsi qu'aux collectivités. Un des outils dont elle disposera sera un fonds de développement des ressources administré par et pour les régions », a-t-elle expliqué.

La proposition du Parti Québécois permettra de revoir complètement l'allocation du capital de risque public, notamment la formule controversée des Fonds d'intervention économique régionaux (FIER). Le Parti Québécois s'engage à cesser de confier la gestion de sommes majoritairement publiques à des intérêts privés.

« Les FIER nous ont démontré que trop souvent des intérêts privés liés au Parti libéral ont pu détourner des sommes essentiellement publiques destinées aux entrepreneurs régionaux. Nous devons être en mesure d'exercer un contrôle plus rigoureux sur l'attribution des sommes consacrées au développement de nos régions. Il faut s'assurer que cet argent serve réellement au développement économique régional », a déclaré Pauline Marois.

Soulignant l'engagement du Parti Québécois pour un développement harmonieux et durable des ressources naturelles, Pauline Marois a expliqué que « la Banque comprendra aussi une entité sectorielle vouée uniquement au développement des ressources naturelles : la Société québécoise de développement des ressources naturelles. Cela nous permettra de prendre les moyens pour maintenir voire augmenter la participation québécoise dans les entreprises liées à l'exploitation de nos ressources et de regrouper l'expertise québécoise dans le domaine. »

« Nous offrons une vision claire et audacieuse de l'action de l'État dans le développement économique de toutes les régions. Nous avons les idées, nous avons l'équipe et surtout, nous avons la volonté politique d'enrichir tous les Québécois de toutes les régions », a conclu Pauline Marois, en mentionnant que c'est maintenant à nous de choisir.