Communiqué 
-  27 mai 2013

Dossier Santé Québec - Un projet qui progresse bien

Québec - Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, Réjean Hébert, a profité aujourd'hui du lancement de la campagne d'information nationale sur le Dossier Santé Québec (DSQ) pour dresser l'état d'avancement dans les quatre régions pilotes en cours de déploiement, soit les régions de la Capitale-Nationale (2010), de l'Estrie (2011), de Lanaudière (2011) et de Montréal (2012).

Actuellement, trois grands domaines ou catégories de renseignements cliniques sont en déploiement :

  • Médicament : les médicaments prescrits délivrés en pharmacie;
  • Laboratoire : les résultats d'analyses de laboratoire;
  • Imagerie médicale : les résultats d'examens d'imagerie (radiographie, imagerie par résonnance magnétique (IRM), tomodensitomètre [scan], etc.).

« D'ici la fin de l'année 2013, nous avons pour objectif que chaque région du Québec ait amorcé le déploiement d'au moins un des trois grands domaines du Dossier Santé Québec. Nous visons ainsi à permettre le plus rapidement possible l'échange des renseignements de santé sur les patients, principalement entre les intervenants de la première ligne », a souligné le ministre Hébert.

En effet, l'approche de déploiement préconisée privilégie les services de première ligne et poursuit plusieurs autres objectifs, tels que :

  • brancher l'ensemble des pharmacies québécoises qui le souhaitent d'ici la fin de juin 2014;
  • brancher 50 laboratoires des établissements publics d'ici la fin 2013;
  • et archiver 100 % des imageries médicales d'ici la fin 2013.

Le bilan du déploiement pour les quatre régions pilotes

À ce jour, des renseignements de santé sur plus d'un million de citoyens résidant dans les régions de la Capitale-Nationale, de l'Estrie, de Lanaudière et de Montréal sont disponibles pour la consultation. Près de 400 des 800 pharmacies de ces régions sont branchées, tout comme 23 laboratoires publics, ce qui représente 57 % du volume d'analyses produites dans ces quatre régions. Les établissements publics au Québec procèdent déjà à la numérisation de tous leurs résultats d'imagerie médicale. Par ailleurs 94,6 % de ces résultats de tests d'imagerie ont déjà été archivés dans les banques de renseignements du DSQ. Sont aussi branchés 45 groupes de médecine de famille (GMF) et autres cliniques médicales, 6 salles d'urgence ainsi que 9 centres locaux de services communautaires (CLSC).

De nombreux avantages

« Le Dossier Santé Québec est une avancée technologique majeure pour notre réseau et pour les professionnels de la santé, qui attendent le déploiement de ce projet depuis longtemps. Il permettra de simplifier le travail de milliers d'intervenants du réseau tout en permettant un meilleur suivi des patients », a aussi fait savoir le ministre Hébert. Parmi les nombreux avantages du DSQ, notons une intervention plus rapide en situation d'urgence, une diminution du nombre de reprises de tests et d'examens, une réduction des risques de réactions indésirables aux médicaments, ainsi qu'une meilleure prise en charge globale des patients.

Confidentiel et sécuritaire

Les renseignements individuels contenus dans le Dossier Santé Québec sont traités en toute confidentialité. Des mesures de sécurité rigoureuses ainsi qu'un mécanisme d'accès protègent ces renseignements et ne les rendent accessibles uniquement aux seules personnes autorisées et exclusivement à des fins cliniques.

De plus, afin d'assurer une meilleure sécurité, chaque accès aux renseignements médicaux d'un patient laisse une trace électronique permettant de savoir qui les a consulté et à quel moment précis.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet du DSQ, ou encore pour savoir comment exprimer leur refus, les citoyens sont invités à visiter le www.dossierdesante.gouv.qc.ca ou à appeler Services Québec au :

514 644-4545 pour la région de Montréal; 418 644-4545 pour la région de Québec; 1 877 644-4545 (sans frais) pour les autres régions; 1 800 361-9596 (ATS, sans frais) pour les personnes malentendantes ou muettes.