Communiqué 
-  26 septembre 2013

Développement nordique - Conférence fédérale-provinciale-territoriale des ministres responsables du développement nordique

Québec - En marge du Forum sur le développement du Nord, qui s'est déroulé à Fort McMurray du 23 au 25 septembre, la ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, est à même de constater que le Québec partage plusieurs des enjeux qui sont communs aux provinces et aux territoires. À l'occasion de cette conférence, la ministre était représentée par son secrétaire général associé au développement nordique, M. Bernard Lauzon, qui a dirigé la délégation québécoise.

Le Québec a tenu à rappeler que la fin du financement fédéral des logements sociaux et la fin des conventions d'exploitation couvrant les logements sociaux du Nunavik sont problématiques étant donné les besoins qui sont importants.

Le Québec a également informé ses collègues que son gouvernement s'est récemment engagé à étudier des solutions en matière de télécommunications au Nunavik, puisqu'il considère qu'il s'agit d'un service essentiel pour ses résidents.

Martine Ouellet a tenu à réitérer que les ressources naturelles relèvent de la compétence du Québec et a indiqué que :

« Le Québec favorise les discussions sur une base bilatérale avec les autres gouvernements qui partagent un intérêt commun sur des sujets propres aux domaines des ressources naturelles, et ce, dans le respect des compétences constitutionnelles ».

La ministre a ajouté que le projet de loi no 43 modifiant la Loi sur les mines permettra d'assurer davantage de transparence tout au long de l'exploitation d'une mine ainsi qu'à maximiser les retombées pour les communautés locales et régionales par l'entremise d'ententes et de comités locaux. Pour Martine Ouellet, la transparence est un élément essentiel à l'établissement d'un climat de confiance entre la population et l'industrie, un élément incontournable pour le succès des projets miniers.

Finalement, le Québec s'est engagé à participer, dans la mesure où il le jugera approprié, à la poursuite des activités des sous-groupes de travail relativement aux priorités établies pour 2014.