Communiqué 
-  4 février 2014

Dépôt d’un livre blanc sur la jeunesse

Montréal – La première ministre du Québec, Pauline Marois, accompagnée de son adjoint parlementaire (volet jeunesse) et député de Laval-des-Rapides, Léo Bureau Blouin, a procédé aujourd’hui au dévoilement du livre blanc sur la politique québécoise de la jeunesse.

« Notre jeunesse est créative, talentueuse, audacieuse et ouverte d’esprit. Ses idéaux contribueront à faire du Québec une meilleure société. C’est justement pour que nos jeunes puissent réaliser pleinement leurs rêves que le gouvernement prépare une nouvelle politique qui leur est entièrement consacrée et dans laquelle ils se retrouveront. Pour la première fois depuis longtemps, nos jeunes peuvent compter sur un gouvernement qui désire les écouter et qui est déterminé à les appuyer et à les accompagner dans chaque étape de leur parcours », a affirmé la première ministre.

Le livre blanc Une génération aux multiples aspirations est directement issu des nombreuses suggestions et propositions présentées par la jeunesse québécoise lors de la tournée régionale Destination 2030, menée par le Secrétariat à la jeunesse, de même que par le biais de la consultation Web qui l’a accompagnée. Il propose plusieurs nouvelles initiatives qui correspondent aux aspirations de la jeunesse et constitue une étape importante de la préparation de la politique jeunesse à venir. Les discussions qu’il suscitera en commission parlementaire permettront d’enrichir et de préciser les propositions présentées par le gouvernement.


« Notre jeunesse est créative, talentueuse, audacieuse et ouverte d’esprit. Ses idéaux contribueront à faire du Québec une meilleure société », a affirmé la première ministre. (c) Parti Québécois

Le livre blanc aborde les projets des jeunes en quatre temps. D'abord, les jeunes Québécois veulent former une génération en santé. Cela implique pour eux d’adopter le plus tôt possible de saines habitudes de vie. À cet égard, le gouvernement dévoilera prochainement une politique nationale du sport, du loisir et de l’activité physique, ainsi qu’une politique nationale de prévention et de saines habitudes de vie.

Deuxièmement, les jeunes souhaitent que l’école devienne un milieu de vie stimulant. Le gouvernement a lancé à l’automne un plan de rénovation des écoles afin d’offrir un environnement sain et moderne aux élèves. De plus, la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport élabore actuellement la première politique nationale de lutte contre le décrochage scolaire. La future politique renforcera encore l’action gouvernementale pour amener le maximum de jeunes à terminer leur scolarité avec l’obtention d’une qualification ou d’un diplôme.

Troisièmement, les jeunes veulent faire les meilleurs choix scolaires et professionnels. Ils ont besoin d’aide pour gérer leurs périodes de transition et choisir la voie qui les passionnera, tant lors de leurs études qu’au début de leur vie active. Le gouvernement, en collaboration avec les partenaires du milieu, entreprendra une étude de faisabilité et d'opportunité sur le projet de Cité des métiers de la CRÉ de Montréal. Ce projet vise à faire la promotion de métiers d’avenir et de métiers professionnels, techniques et scientifiques, à diffuser de l’information, à créer des passerelles et à adapter les parcours scolaires.

Enfin, les jeunes entendent s’épanouir dans la vie active : ils veulent exercer un métier stimulant, le concilier avec la famille qu’ils souhaitent fonder, et bâtir leur vie dans le milieu ou la région auxquels ils sont attachés. Le gouvernement souhaite entre autres encourager la conciliation travail-famille-études en sensibilisant les milieux de travail et en permettant aux étudiants universitaires de bénéficier de services de garde atypiques qui correspondent à leurs besoins.


« Si les générations précédentes étaient portées par le nombre, la nôtre devra être portée par sa détermination à bâtir un Québec à son image. Ce livre blanc vise à appuyer la jeunesse dans cette détermination », a affirmé Léo Bureau-Blouin. (c) Parti Québécois

Selon l’Institut de la statistique du Québec, les 15-29 ans représentaient 28 % de la population dans les années 1970, et ils n’en représentent que 19 % aujourd'hui. Face à ce constat, le gouvernement souhaite susciter davantage de collaboration intergénérationnelle en misant notamment sur le mentorat et l’augmentation de la place des jeunes dans les lieux décisionnels.

« Si les générations précédentes étaient portées par le nombre, la nôtre devra être portée par sa détermination à bâtir un Québec à son image. Ce livre blanc vise à appuyer la jeunesse dans cette détermination », a conclu Léo Bureau-Blouin.


Pour en savoir plus, visitez le site Web Destination 2030 et consultez le livre blanc (pdf)