Communiqué 
-  28 mars 2013

Commission parlementaire sur Gentilly-2 : dépôt du rapport au bénéfice des régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec

Québec – La Commission de l’agriculture, des pêcheries, de l’énergie et des ressources naturelles (CAPERN) a procédé aujourd’hui au dépôt du rapport sur Gentilly-2. Ce rapport fait suite aux consultations particulières qui se sont tenues à l'Assemblée nationale les 29 et 30 janvier 2013 concernant les impacts reliés au déclassement de la centrale nucléaire Gentilly-2 ainsi que le plan de diversification économique pour les secteurs du Centre-du-Québec et de la Mauricie.

Les parlementaires issus de trois formations politiques représentées à l’Assemblée nationale ont repris les travaux, les 21 et 26 mars derniers, en vue de terminer la rédaction du rapport, tel que stipulé dans le mandat conféré à l’unanimité par la chambre le 12 mars 2013. Après deux séances de travail, huit recommandations ont pu être adoptées au bénéfice des populations de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Ces dernières portent notamment sur les impacts du déclassement, la création d’emplois et le fonds de diversification économique pour les deux régions.

« Le gouvernement a proposé de pouvoir réinvestir dans le fonds de diversification économique les prêts ou garanties de prêts qui auraient été remboursés, ce qui aurait constitué un gain important. Malheureusement, les oppositions ont choisi la partisanerie plutôt que l’appui au développement économique en refusant notre recommandation », a affirmé Martine Ouellet, ministre des Ressources naturelles.

« Malgré certains désaccords entre les trois partis, les députés ont su adopter un ton constructif dans un esprit de collaboration pour procéder à l’adoption de recommandations porteuses pour la région. Les citoyens de la Mauricie et du Centre-du-Québec nous ont demandé de terminer le travail déjà entamé et nous avons répondu à leurs attentes en proposant de nous réunir de nouveau» a déclaré la députée de Champlain, Noëlla Champagne.

Luc Trudel, député de Saint-Maurice, insiste pour sa part sur l’importance des retombées économiques dans la région : «Le gouvernement possède la capacité d’agir pour le développement économique et le support aux travailleurs. C’est ça la priorité. Nous avons maintenant le regard tourné vers l’avenir : un fonds de diversification économique de 200 millions de dollars pour soutenir et développer notre économie », a conclu le député.

En vertu du mandat ordonné par l’Assemblée nationale du Québec, le rapport final de la commission parlementaire devait être déposé au plus tard le 28 mars 2013.

Pour obtenir davantage d'information sur le fonds, le plan et la Table de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, consultez le www.economie.gouv.qc.ca/plancdqmauricie.

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère des Finances et de l'Économie, s'inscrire au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.


Consultez les communiqués émis par le gouvernement du Parti Québécois concernant Gentilly-2

  • Le gouvernement accepte la recommandation d'Hydro-Québec (3 octobre 2012)
  • Fonds de diversification de 200 M$ pour les régions du Centre-du-Québec et la Mauricie : le plan du gouvernement est rendu public (12 octobre 2012)
  • Travaux parlementaires sur Gentilly-2 : déclaration conjointe de la députée de Champlain et du député de Saint-Maurice sur l'état des travaux (21 février 2013)
  • Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie - Le ministre Yves-François Blanchet annonce la création de plus de soixante nouveaux emplois (4 octobre 2013)

Le Parti Québécois exige des excuses du Parti libéral du Québec pour avoir menti sur Gentilly-2 : Visionnez la conférence de presse de Luc Trudel et Noëlla Champagne.