Communiqué 
-  29 août 2013

Bilan de l’an 1 du gouvernement du Parti Québécois: Des gains majeurs pour les Lanaudois

Joliette – À l’occasion du premier anniversaire de l’élection du gouvernement du Parti Québécois, les députés du Nord de Lanaudière, Véronique Hivon (Joliette), Nicolas Marceau (Rousseau) et André Villeneuve (Berthier), dressent un bilan de leurs actions des plus positifs : « Après une décennie d’indifférence envers notre région, Lanaudière reçoit à nouveau toute l’attention qu’elle mérite de la part du conseil des ministres. Des gains majeurs ont été obtenus depuis le 4 septembre dernier et d’autres, tout aussi importants, sont à venir. En plus des aspirations que nous portons pour le Québec, nous avons toujours eu et aurons toujours à cœur les intérêts des Lanaudois. »

Des avancées marquantes pour Lanaudière

« Le 13 août 2012, au cœur de la campagne électorale, nous avions pris l’engagement ferme, devant le CHRDL, de rétablir l’équité du financement du réseau lanaudois de la santé et des services sociaux. À ce moment, nous avions un manque à gagner annuel de 42,5 millions de dollars et les allocations régionales étaient attribuées sur une base historique, ce qui nous désavantageait grandement. Aujourd’hui, nous sommes très satisfaits d’annoncer que ce manque annuel a été réduit de près du tiers en une seule année et que notre gouvernement prend désormais en compte la fulgurante croissance démographique que connaît Lanaudière. Aussi, un budget additionnel de 1,8 million de dollars a été alloué à notre région pour ajouter des services aux personnes autistes ou vivant avec une déficience, investissement dont seulement cinq régions sous-financées ont pu bénéficier. Aucun gouvernement n’était allé aussi loin dans sa quête d’équité interrégionale », déclarent les députés du Nord de Lanaudière.

Autre réalisation phare du gouvernement Marois : la création de 28 000 nouvelles places à 7 $ en services de garde à travers le Québec, dont Lanaudière a obtenu la part du lion. « Nous sommes fiers de faire partie du gouvernement qui a créé le réseau des CPE en 1997 et qui a aujourd’hui l’intention de le compléter! Après avoir été sérieusement négligée à ce chapitre par le gouvernement libéral, notre région a obtenu 3334 places au cours de la dernière année, soit près du double de notre poids démographique », précisent-ils.

« Quant aux investissements majeurs en infrastructures scolaires de l’ordre de 59 millions de dollars dans Lanaudière, pour la construction de trois écoles et l’agrandissement de huit autres, l’histoire positive s’est répétée : notre région a obtenu un peu plus du double de son poids démographique dû aux besoins criants qui se faisaient sentir. Avec un gouvernement du Parti Québécois, Lanaudière obtient sa juste part et rattrape les retards vécus sous le gouvernement libéral », se réjouissent les députés.

Des résultats pour Joliette

« Deux dossiers dans lesquels je m’étais impliquée avec conviction, tout d’abord comme députée de l’opposition, se sont concrétisés au cours de la dernière année. Il s’agit de la mise aux normes du Musée d’art de Joliette, accompagnée d’une enveloppe de 10 millions de dollars, et de la construction d’une nouvelle école à Saint-Paul, qui devrait ouvrir ses portes dès septembre 2014. Dans les deux cas, les ministres titulaires des dossiers ont été d’une grande ouverture et j’ai le réel sentiment du devoir accompli », affirme la députée de Joliette et ministre responsable de la région de Lanaudière, Véronique Hivon.

« Notre gouvernement a également exprimé toute sa solidarité envers les gens d’ici en réservant les 20 millions de dollars nécessaires à l’aménagement de locaux au CHRDL dédiés à la pédopsychiatrie, à la psychiatrie adulte, à la chirurgie d’un jour et aux soins intensifs, travaux actuellement en cours qui étaient attendus du milieu hospitalier. De plus, avec l’autorisation de la construction de 3000 logements sociaux par année au Québec, des projets destinés aux aînés en légère perte d’autonomie comme ceux de Crabtree, de Notre-Dame-des-Prairies et de Sainte-Mélanie ont pu franchir de nouvelles étapes en vue de leur réalisation. Notre gouvernement a le cœur à la bonne place! », confirme Mme Hivon.

Des résultats pour Rousseau

« Après des années de retard pour des raisons purement politiques, la voie de contournement de Saint-Lin–Laurentides va enfin se réaliser puisqu’elle est désormais inscrite dans la planification routière du gouvernement. Il s’agissait pour moi d’un engagement très important et je suis heureux de l’avoir livré aussi rapidement. De plus, la construction d’une nouvelle école à Sainte-Sophie et de casernes de pompiers à Rawdon et Saint-Hippolyte, ainsi que l’allocation de plusieurs subventions pour des mises à niveau d’aqueducs municipaux, sont des exemples concrets qui illustrent bien la préoccupation et l’empressement d’agir de notre gouvernement afin de répondre aux besoins des gens d’ici », déclare le député de Rousseau et ministre des Finances et de l’Économie, Nicolas Marceau.

« Comme ministre responsable du développement économique, il est clair que l’annonce faite en juin dernier au Salon international de l’aéronautique et de l’espace de Paris–Le Bourget, de l’implantation au Québec d’une nouvelle entreprise née de l’association entre la firme française Loiretech et Composites VCI de Saint-Lin–Laurentides, me réjouit au plus haut point. Il s’agit d’une excellente nouvelle puisque des emplois de qualité seront créés à court et moyen terme. De plus, les investissements majeurs faits au camping Atlantide de Saint-Calixte et à la compagnie Unisson de Saint-Roch-de-l’Achigan contribueront certainement à la vitalité économique de notre région », indique M. Marceau.

Des résultats pour Berthier

« Dans une circonscription aussi étendue que Berthier, le maintien des services de proximité est pour moi un combat de tous les instants. En matière de santé, j’ai travaillé de concert avec les partenaires du milieu pour l’abolition des quotas mis en place au centre de prélèvements de Lavaltrie ainsi que pour le maintien du point de services de Saint-Alphonse-Rodriguez menacé de fermeture. En ce qui a trait aux ressources communautaires, je suis fier d’avoir trouvé, avec le concours de mes collègues du gouvernement du Parti Québécois, des fonds supplémentaires substantiels pour venir en aide à une quinzaine d’organismes œuvrant pour le mieux-être des plus démunis et des familles d’ici. Citons notamment Les Trouvailles de Mandeville qui nécessitait une aide d’urgence à la suite d’un incendie qui a brusquement forcé l’organisme à rebâtir », explique le député de Berthier et adjoint parlementaire au ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, André Villeneuve.

« Qui dit grand territoire, dit aussi important réseau routier. Après avoir mis au fait mon collègue titulaire des Transports de certains de nos défis, des sommes nécessaires ont été débloquées pour réaliser des travaux prioritaires à Mandeville, Saint-Didace et Sainte-Geneviève-de-Berthier, ainsi que pour reconstruire un pont signature à Berthierville, pour ne citer que ceux-ci. Notre gouvernement est sensible aux réalités du Nord de Lanaudière », indique M. Villeneuve.