Communiqué 
-  3 septembre 2013

Bilan de la première année du gouvernement : Rendre le Québec et Matane-Matapédia plus forts

Amqui, le 3 septembre 2013 - Pauline Marois est devenue la première femme élue première ministre du Québec le 4 septembre 2012. La première année de mandat de son gouvernement est marquée par l’écoute, le courage et la détermination. Aujourd’hui, le gouvernement du Québec a de nouveau le moyen d’agir pour que les Québécois retrouvent leur fierté. Les priorités sont claires : l’économie et la création d’emplois, la solidarité et l’aide à ceux qui sont dans le besoin, et la fierté de vivre ensemble. Ainsi, le gouvernement du Parti Québécois prendra toutes les actions pour rendre le Québec plus fort.

Il est clair pour le ministre et député de Matane-Matapédia, M. Pascal Bérubé, que sa circonscription se porte mieux parce que le Québec va mieux. Depuis un an, plus d’une cinquantaine d’annonces ont été réalisées par le nouveau gouvernement dans la circonscription de Matane-Matapédia.

« Le prolongement de la piste de l’Aéroport régional de Mont-Joli, les investissements réalisés aux Jardins de Métis et à la salle de spectacle Jean-Cossette, la création de nouvelles places en garderie, la concrétisation de plusieurs projets d’eau potable et de traitement des eaux usées, la réalisation d’une passerelle multifonctionnelle sur la rivière Matane, l’ouverture d’une nouvelle usine Innoventé, la reconduction du programme de création d’emplois en forêt au Bas-Saint-Laurent et l’attribution des 800 MW d’énergie éolienne sont quelques-unes des réalisations les plus marquantes de notre gouvernement ayant fortement contribué au développement économique de la circonscription de Matane-Matapédia au cours de la dernière année », a rappelé M. Bérubé.

« Ces investissements sont majeurs pour l’ensemble des municipalités concernées. La plupart de ces communautés attendaient une aide financière depuis plus de 10 ans, et dans certains cas, depuis plus de 25 ans. Le précédent gouvernement avait complètement mis de côté la population de Matane-Matapédia. Notre gouvernement a remédié à cette situation en rétablissant l’intégrité, l’équilibre et l’équité. Ce vent de fraîcheur est très prometteur pour l’avenir de notre région », a conclu Pascal Bérubé.