Communiqué 
-  4 septembre 2013

Bilan de la première année du gouvernement : rendre le Québec, Montréal et Rosemont plus forts

Montréal – Mme Pauline Marois est devenue la première femme élue première ministre de l'histoire du Québec le 4 septembre 2012. La première année de mandat de son gouvernement est marquée par l’écoute, le courage et la détermination. Après avoir mis de l'ordre, le gouvernement du Québec a de nouveau les moyens d’agir pour que les Québécois retrouvent de la fierté. Les priorités sont claires : l’économie et la création d’emplois, la solidarité et l’aide à ceux qui sont dans le besoin, et l'identité et les mesures pour mieux vivre ensemble. Ainsi, le gouvernement du Parti Québécois s'engage à rendre le Québec plus fort.

Une première année d’actions et de réalisations pour Jean-François Lisée dans Rosemont

Jean-François Lisée, député de Rosemont et ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur et ministre responsable de la région de Montréal, dresse un bilan positif du travail réalisé dans sa circonscription lors de cette première année de mandat. « Je suis heureux des défis relevés et des réalisations accomplies en seulement un an. Rosemont est une circonscription vivante où les citoyens sont impliqués et créatifs. Nous avons réussis, ensemble, à créer les bases pour plusieurs années de collaboration. »

Présent pour les citoyens et les organismes de Rosemont

« C’est important pour moi d’être à l’écoute des Rosemontois et des Rosemontoises. Au cours des douze derniers mois, nous avons proposé différentes formules qui m’ont permis d’aller à la rencontre des citoyens, des institutions et des organismes de Rosemont : rencontres individuelles, Soirée hommage aux bénévoles des organismes, assemblées publiques du député et Journée citoyenne sans rendez-vous. Je suis fier de pouvoir dire que j’ai rencontré des centaines de citoyens ainsi que la majorité des organismes et des institutions de Rosemont qui ont un impact majeur sur le quotidien des gens de notre quartier. » a soutenu le député de Rosemont.

Au cours de l’année, le député de Rosemont est intervenu dans plusieurs dossiers portés à son attention afin de dénouer des impasses ou faire avancer des projets. « Je suis toujours en mode solution avec les gens qui m’interpellent. Souvent, on trouve l’intervention qui fait avancer le dossier et le dénouement est favorable. Par exemple, j’ai participé à la sauvegarde de la Maison Haidar – Projet Refuge pour les réfugiés, permis le règlement d’un problème administratif pour les résidents des Habitations Nouvelles Avenues, appuyé l’organisme Solidarité de parents de personnes handicapées pour sa réorganisation et soutenu la nouvelle création artistique de Toxique Trottoir. » a ajouté Jean-François Lisée en parlant du travail de député.

Au cours de l’année, le député de Rosemont a aussi annoncé plusieurs bonnes nouvelles pour l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont : le début de la 3e phase des travaux d’agrandissement de l’urgence, le réaménagement fonctionnel de l’Unité de médecine familiale et la construction d’un nouvel édifice afin d’accueillir le Service de dialyse. « Je suis très fier de ces annonces car les travaux permettront de mieux répondre aux besoins de la population. Notre gouvernement a fait de l’accès aux soins de santé spécialisés et de première ligne une priorité. Pour nous, cette accessibilité ne signifie pas seulement que les services soient disponibles, mais aussi qu’ils le soient au bon endroit et dans les bonnes conditions. »

« Un autre grand dossier qui me tient particulièrement à cœur, en tant que député et père, est la lutte au décrochage scolaire. J’ai décidé d’appuyer concrètement les entreprises d’insertion sociale de notre quartier : Insertech Angus, Projets Part, Buffet Insère-Jeunes et Pousses urbaines. C’est incroyable de penser que des jeunes qui se prennent en main et décident de raccrocher doivent attendre sur une liste. Lors de mes visites dans ces entreprises, j’ai rencontré ces jeunes, assisté à leur diplomation et j’ai pu constater leur désir de réussir malgré les difficultés. Très inspirant! » a déclaré le député de Rosemont.

Des avancées majeures pour le Québec

Le député de Rosemont tient à rappeler que le Québec va mieux depuis l’arrivée du gouvernement Marois. « En matière d’intégrité, les Québécois peuvent reprendre confiance en leurs institutions : élections à date fixe, limite des contributions aux partis politiques à 100 $ et intégrité dans les contrats publics. Résolument solidaire, notre gouvernement a annoncé 28 000 nouvelles places en garderie, 110 M$ pour les soins à domicile, l’instauration des maternelles 4 ans et la création de 3000 logements sociaux. Ce fût aussi une année de prospérité, de gestion efficace et responsable de l’argent des Québécois puisque l’équilibre budgétaire sera atteint en mars 2014. Finalement, l’identité québécoise est mieux protégée notamment grâce au dépôt d’une nouvelle charte de la langue française. »

Ensemble, on continue pour Rosemont !

« Il y a un an, je vous disais que ce que je voulais c’était de faire des priorités de Rosemont des réalités. Nous avançons en ce sens. Certaines se concrétisent et plusieurs restent à faire. Vous pouvez compter sur moi pour continuer à les appuyer haut et fort. Sachez que certains dossiers sont très actifs présentement : le développement de transports en commun plus efficaces, notamment par l’augmentation de voies réservées et la prolongation de la ligne bleue du métro ou encore l’accessibilité aux habitations sociales et abordables en particulier pour les familles. »

« Rosemontois et Rosemontoises, je vous remercie de la confiance que vous m’avez accordée il y a un an aujourd’hui. Ensemble, nous pouvons faire avancer nos priorités. Ensemble, travaillons à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens de notre quartier et du Québec. » a conclu Jean-François Lisée, député de Rosemont.