Communiqué 
-  4 septembre 2013

Bilan de la première année du gouvernement : Rendre le Québec et Jonquière plus forts

Jonquière – Mme Pauline Marois est devenue la première femme première ministre de l'histoire du Québec le 4 septembre 2012. La première année mandat de son gouvernement est marquée par l’écoute, le courage et la détermination. Après avoir mis de l'ordre, le gouvernement du Québec a de nouveau les moyens d’agir pour que les Québécois retrouvent de la fierté. Les priorités sont claires : l’économie et la création d’emplois, la solidarité et l’aide à ceux qui sont dans le besoin, et l'identité et les mesures pour mieux vivre ensemble. Ainsi, le gouvernement du Parti Québécois s'engage à rendre le Québec plus fort.

Des gestes concrets et des engagements livrés pour Jonquière

Cette première année du gouvernement du Parti Québécois a vu de nombreux engagements et projets se réaliser pour les gens de Jonquière. Le député de Jonquière, ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, Sylvain Gaudreault dresse un excellent bilan des actions qu’il a réalisées pour les citoyennes et citoyens de sa circonscription.

Des réalisations importantes

La réfection du pont d’aluminium d’Arvida au coût de 3,5 millions $, la construction d’un nouveau gymnase à l’école Ste-Cécile au montant de 1,65 million $, des travaux de 2,7 millions $ pour la réparation dans les infrastructures scolaires de Jonquière, l’investissement de 1,25 million $ pour l’agrandissement d’un garage municipal à Jonquière ainsi que l’entente avec Produits Forestiers Résolu sur les régimes de retraite aboutissant sur un gain de 240 $ millions $ pour les travailleurs témoignent de l’engagement consciencieux pris à l’égard des gens de Jonquière.

Des investissements substantiels dans le domaine social et communautaire ont également été annoncés dans la dernière année. Des autorisations nécessaires ont été accordées afin de permettre le prolongement des activités des salles de cuves de l’usine Arvida. Des sommes ont également été investies pour développer l’épicerie communautaire dans les locaux du Centre L’Escale de Jonquière et la coopérative de solidarité Lac-Kéno. « Notre gouvernement pose des gestes concrets pour le développement social et économique du Québec. Ces investissements consolident les emplois pour notre monde. Nous avons agi pour rétablir la paix sociale et la situation économique au Québec, et ça porte fruit » a poursuivi M. Gaudreault.

La planification des travaux routiers 2013-2015 démontre la volonté du gouvernement de mieux gérer les infrastructures et de payer le juste coût pour les investissements publics. « La correction attendue des courbes du chemin du Quai dans le secteur de la Coulée Gagnon et l’annonce des travaux sur l’autoroute 70 reflètent ma préoccupation comme député et ministre: «on dit ce qu'on fait, et on fait ce qu'on dit», a ajouté Sylvain Gaudreault. L’aide financière de 6 millions $ pour la réalisation des sentiers durables de quad et de motoneige (VHR) est également la démonstration d’un gouvernement à l’écoute de la population.

Un virage majeur en matière d’intégrité

« Je suis particulièrement fier des gestes posés par notre gouvernement pour rétablir l’intégrité et faire progresser l’économie. Grâce à la responsabilité et la détermination de toute l’équipe gouvernementale dirigée par la première ministre Pauline Marois, les gens de Jonquière savent qu’un virage majeur est amorcé et qu’un grand ménage est en cours au Québec », a déclaré M. Gaudreault.

« Depuis 9 mois, nous prenons les moyens nécessaires pour redonner confiance à la population et pour veiller à la bonne administration des fonds publics. L’adoption du projet de loi 1 assure que les entreprises montrent "patte blanche" s’ils veulent faire affaire avec l’État. Notre gouvernement est en action pour soutenir les entrepreneurs intègres et soucieux de respecter la loi », a souligné le député de Jonquière.

Par ailleurs, de nouvelles règles transitoires en matière de financement politique municipal pour la prochaine campagne électorale sont entrées en vigueur. Elles sont issues d’une loi que le ministre Gaudreault a proposée et fait adopter. « Notre gouvernement se tient debout et défend les intérêts du Québec partout et en tout temps. Depuis ma nomination comme ministre, j’éprouve le même sens du devoir et sentiment d’appartenance qui m’habitaient en 2007. Je suis honoré de la confiance que m’accordent les gens de Jonquière et je compte continuer de les représenter avec intégrité pour faire avancer toute la communauté », a conclu Sylvain Gaudreault.