Communiqué 
-  4 septembre 2013

Bilan de la première année du gouvernement : Rendre le Québec et Borduas plus forts

Beloeil, le 4 septembre 2013 – Il y a un an aujourd’hui, le Québec se dotait du premier gouvernement dirigé par une femme de son histoire, le gouvernement du Parti Québécois, avec à sa tête Madame Pauline Marois.

« Dès le premier jour, la première ministre a dû faire preuve de courage et de leadership », a souligné le député de Borduas et ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Pierre Duchesne, à l’occasion du premier anniversaire de l’élection de son gouvernement.

Une première année de mandat marquée par l’écoute, le courage et la détermination, a fait valoir le député. Il estime qu’après avoir mis de l’ordre, le gouvernement du Québec a de nouveau les moyens d’agir pour que les Québécois retrouvent de la fierté. « Mme Marois s’est entourée d’une équipe qui travaille sans relâche et avec détermination à l’avancement du Québec dans un contexte de gouvernement minoritaire, ce qui peut s’avérer très complexe. Je suis très fier des actions que notre gouvernement a menées depuis l’élection du 4 septembre 2012. »

Les priorités sont claires, a-t-il ajouté: l’économie et la création d’emploi, la solidarité et l’aide à ceux qui sont dans le besoin, l’identité et des mesures pour mieux vivre ensemble. « Ainsi, le gouvernement du Parti Québécois s’engage à rendre le Québec plus fort! »

Pour le député de Borduas, le bilan s’avère positif à bien des égards mais ce dont il est le plus fier c’est l’avancement concernant le transport lourd sur la route 133. Le leadership démontré par le député Duchesne a permis de rétablir les ponts entre la région, le ministère des Transports du Québec et les maires des municipalités concernées par ce problème. Outre ce dossier, rappelons également l’ajout de près de quatre cents places en services de garde, l’appui à la gratuité du stationnement du CLSC, et, non la moindre des réalisations, la participation de la région concernant la mobilisation en faveur d’un moratoire sur les gaz de schiste.

« Je remercie tous les citoyens et les citoyennes de Borduas de m’avoir fait confiance et c’est avec conviction et énergie que je continuerai à vous représenter à l’Assemblée nationale du Québec. »