Communiqué 
-  6 septembre 2013

Bilan de la première année du gouvernement : Rendre le Québec et Sainte-Rose plus forts

Laval - « Le 4 septembre 2012, alors que Pauline Marois devenait la première femme élue première ministre du Québec, les citoyens de la nouvelle circonscription de Sainte-Rose m’accordait le très grand privilège de les représenter à l’Assemblée nationale. La première année de mandat de notre gouvernement a été marqué par l’écoute, le courage et la détermination », nous confie d’emblée madame Proulx.

La députée de Sainte-Rose et adjointe parlementaire à la ministre responsable de la condition féminine est heureuse, aujourd’hui, de faire connaître le bilan qui étaye le travail persévérant et assidu qu’elle a effectué pour eux dans la circonscription et à l’Assemblée nationale, depuis son élection.

Femme d’engagement, elle a mis de l’avant plusieurs actions concrètes, de concert avec différents acteurs sociaux, non seulement pour faire avancer des dossiers importants mais aussi pour établir des bases solides qui assureront la pérennité de programmes qui lui tiennent à cœur. À cet égard, soulignons sa capacité à mobiliser l’ensemble de la communauté autour du Programme musical qui est offert à 800 élèves, de la 3ème année du primaire à la cinquième année du secondaire. Elle s’était engagée à amasser 150 000$. Avec le soutien de la CRÉ (conférence régionale des élus), la fondation Droit au talent, l’OSL (orchestre symphonique de Laval), ses collègues ministres et députés ainsi que les nombreux participants au concert bénéfice, qu’elle a initié, elle a atteint son objectif.

Soulignons aussi son implication pour assurer des règles et des normes de sécurité accrus dans les résidences privées. « Le ministre Hébert a entendu la voix des aînés et leurs inquiétudes suite à l’incendie de la Villa Sainte-Rose, et nous a accordé un montant de 15 000$ pour réaliser un projet en collaboration avec la FADOQ et d’autres organismes d’aînés. Le projet qui fera de la prévention et de la sensibilisation auprès de la population lavalloise, est en voie de réalisation », nous a affirmé madame Proulx.

Sa démarche proactive a aussi été guidée par sa solidarité envers les femmes et les familles qui souhaitent avoir un enfant. C’est pourquoi elle soutient ouvertement Mieux-Naître à Laval, qu’elle participe à toutes leurs activités d’information ou de financement et intervient auprès des décideurs pour faire avancer ce dossier. « La population lavalloise sera gagnante quand Mieux Naître à Laval pourra offrir toutes les ressources périnatales nécessaires au développement optimal des enfants qui naîtront ici », a continué la députée.

Il ne faudrait pas oublier son action auprès des femmes qui se portent candidates aux prochaines élections municipales. Avec l’intention avouée de leur démontrer que l’on peut faire de la politique autrement, elle a convié les candidates de tous les partis ainsi que les indépendantes, à un brunch non partisan où l’on a discuté de l’importance de se solidariser autour de certains enjeux.

Finalement, malgré un horaire chargé, Madame Proulx a été très présente sur le terrain et a participé à un grand nombre d’activités sportives, récréatives, culturelles, éducatives et communautaires. Elle était aussi présente lors des événements tragiques qui ont secoué Sainte-Rose cette année. Elle a soutenu les citoyens affectés et est intervenu auprès des autorités concernées pour assurer des résolutions rapides dans ces dossiers.

Mentionnons aussi que la députée a octroyé une somme de plus de 70 000$, en soutien à l’action bénévole, depuis janvier 2013, aux organismes de son comté ainsi qu’à plusieurs organismes régionaux.

«Cette première année s’est avérée un véritable défi. Notre gouvernement s’est .montré responsable et a agi pour le mieux-être des québécois, malgré le peu de marge de manœuvre que lui avait laissé le précédent gouvernement et le peu de collaboration des partis d’opposition. Aujourd’hui, le gouvernement du Québec a de nouveau les moyens d’agir pour que les Québécois retrouvent leur fierté. Les priorités sont claires : l’économie et la création d’emplois, la solidarité et l’aide à ceux qui sont dans le besoin, et la fierté de vivre ensemble. Ainsi le gouvernement du Parti Québécois prendra toutes les actions nécessaires pour rendre le Québec plus fort. Je suis fière de notre bilan et j’entends continuer dans la même veine pour servir les citoyennes et les citoyens de la circonscription de Sainte-Rose afin de répondre à leurs besoins et leur assurer une meilleure qualité de vie », a conclu Suzanne Proulx.