Communiqué 
-  5 septembre 2013

Bilan de la première année du gouvernement : Rendre le Québec et Pointe-aux-Trembles plus forts

Montréal - Pauline Marois est devenue la première femme élue première ministre du Québec le 4 septembre 2012. La première année de mandat de son gouvernement est marquée par l’écoute, le courage et la détermination. Aujourd’hui, le gouvernement du Québec a de nouveau le moyen d’agir pour que les Québécois retrouvent leur fierté. Les priorités sont claires : l’économie et la création d’emplois, la solidarité et l’aide à ceux qui sont dans le besoin, et la fierté de vivre ensemble. Ainsi, le gouvernement du Parti Québécois prendra toutes les actions nécessaires pour rendre le Québec plus fort.

« Depuis cette date, beaucoup de dossiers importants ont progressé au Québec. Nous avons fait le ménage dans le désordre libéral et réparé ce que l’ancien gouvernement avait brisé. Nous avons été courageux, responsables et déterminés », a déclaré la députée de Pointe-aux-Trembles et ministre de la Famille, madame Nicole Léger.

Par ailleurs, le gouvernement du Québec a posé des gestes concrets en matière de solidarité. « Nous avons proposé une politique ambitieuse, responsable et ancrée sur la réalité des aînés avec l’assurance autonomie et les soins de fin de vie. En même temps, nous sommes préoccupés par le développement de nos jeunes et le bien-être des familles québécoises. C’est pourquoi nous sommes allés de l’avant avec la création de 28 000 nouvelles places en service de garde à 7$. Du grand nombre de projets que j’ai annoncés, mentionnons également ceux retenus en matière de garde estivale et de soutien à l’engagement des pères », a déclaré la ministre de la Famille, Nicole Léger.

En tant que présidente du Comité de développement de l’Est de Montréal, Nicole Léger est satisfaite de l’important travail réalisé par la communauté de l’Est qui a mené à la l’adoption d’un plan d’action au printemps 2013 pour faire de l’Est une région forte et fière grâce à un développement économique, social et environnemental concertés. Par ailleurs, les avancées réalisées dans le dossier du Train de l’Est amélioreront sans contredit la qualité de vie des familles d’ici. La mise en valeur de l’Île Sainte-Thérèse par le développement d’un projet écotouristique est également un dossier qui lui tient particulièrement à cœur car les citoyens pourront profiter de ce havre de paix aux richesses naturelles et historiques insoupçonnées à deux pas de la métropole.

Par ailleurs, l’appui de longue date de Nicole Léger au projet communautaire Sainte-Germaine-Cousin et l’accompagnement offert à l’équipe de la Corporation Mainbourg a mené au début des travaux de construction en avril 2013 de cet immeuble qui comprendra près de 175 logements abordables destinés aux aînés en légère perte d’autonomie et en perte d’autonomie, en plus d’abriter au sein de l’église préservée un centre de la petite enfance et une salle communautaire. « Ce type de projet mobilisateur et innovant pour les acteurs de la communauté est inspirant, d’autant plus qu’il offre une solution à un besoin réel dans la région », a souligné la députée de Pointe-aux-Trembles.

Touchée par la détresse des citoyens qui ont récemment subi de graves dommages à leur résidence à la suite d’un affaissement de sol, Nicole Léger a également fait de nombreuses démarches pour s’assurer que la Ville de Montréal réinstaure sa subvention pour la stabilisation des fondations, financée à part égales par la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec à partir du Programme Rénovation Québec.

Parallèlement, Nicole Léger suit de près toutes les questions touchant l’approvisionnement en pétrole pour le Québec. « Contrairement au gouvernement précédent qui s’était croisé les bras lors de l’annonce de la fermeture de la raffinerie Shell, j’entends agir en amont afin de faire en sorte que l’industrie pétrochimique continue d’être un fleuron de l’économie de l’Est de Montréal et un exemple d’innovation par le développement de procédés à la fine pointe de la technologie et ce, tout en s’assurant que le Québec se dote d’un plan de transition vers les énergies propres », a commenté la députée de Pointe-aux-Trembles.

De nombreux autres dossiers touchant la santé, la persévérance scolaire, l’habitation, le sport et l’environnement sont également au cœur des préoccupations de la députée, toujours à l’écoute des besoins des citoyens et soucieuse de la vitalité de la région.

« Ce qui a reculé au Québec, c’est la corruption et les déficits. Ce qui avance, c’est la démocratie, la gestion responsable et l’intégrité. Ces résultats nous permettent de bâtir pour l’avenir et de s’occuper de notre monde, et cela s’est fait durant notre première année. Le gouvernement du Parti Québécois misera sur la création d'emplois et l'économie, en plus de travailler sur les deux piliers que sont la solidarité et l'identité. Nous allons continuer à soutenir et aider la population », a conclu Nicole Léger.