Communiqué 
-  5 septembre 2013

Bilan de la première année du gouvernement : Rendre le Québec, Terrebonne et Masson plus forts

Québec - Pauline Marois est devenue la première femme première ministre du Québec le 4 septembre dernier. La première année de mandat de son gouvernement est marquée par l’écoute, le courage et la détermination. La députée de Masson, Diane Gadoury-Hamelin, et le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, en ont profité afin de dresser un bilan positif de la dernière année : « Notre gouvernement a posé des gestes forts en faveur de l’intégrité, de la solidarité, de la prospérité et de l’identité. Le respect de nos engagements a profité à notre région puisque nous avons posé plusieurs actions afin de rétablir l’équité sur plusieurs plans. Si le Québec se porte mieux depuis l’arrivée du Parti Québécois à la tête du gouvernement, nous pouvons affirmer fièrement que nos concitoyens en sortent largement gagnants ».

Des investissements majeurs en santé

« Dans ce bilan annuel, il est impossible de passer sous silence l’une de nos réalisations les plus importantes pour notre région, soit de rétablir l’équité quant au financement de notre réseau de santé et de services sociaux, comme nous nous étions engagés à le faire. À la suite des importants investissements annoncés en avril dernier, nous avons vu notre écart à la moyenne chuter de 22,5 % d’un seul trait, passant ainsi d’un manque à gagner de plus de 40 millions à 31 millions de dollars. Plusieurs autres annonces majeures ont démontré toute la volonté de notre gouvernement d’agir pour les citoyens de Terrebonne et de Mascouche afin d’améliorer notre réseau de santé. Que l’on pense à l’agrandissement de l’hôpital Pierre-Le Gardeur et à l’implantation progressive de services de sages-femmes, nous sommes passés de la parole aux actes! » a déclaré la députée de Masson, Diane Gadoury-Hamelin.

De plus, les quotas ont été levés dans les centres de prélèvements des CLSC Lamater et Meilleur. « Nous avons également fait pression pour que l’Agence de la santé et des services sociaux de Lanaudière octroie aux centres de prélèvements un budget supplémentaire récurrent de 120 000 $ pour aider à faire face au volume. Cette somme provient des sommes supplémentaires injectées par notre gouvernement ce qui démontre que l’argent est prioritairement investi afin d’améliorer le service aux usagers », explique le député de Terrebonne.

Un gouvernement qui favorise l’intégrité

« L’intégrité est un élément clé de notre gouvernement. À cet effet, le tout premier geste que nous avons posé, c’est d’adopter le projet de loi favorisant l’intégrité en matière de contrats publics. Aussi, nous avons fait en sorte, par l’adoption du projet de loi 10, qu’il sera désormais possible de relever de ses fonctions un élu municipal accusé au criminel. Après avoir instauré un mode de financement populaire des partis politiques en réduisant les contributions individuelles à 100 $, nous proposons à nos concitoyens de tenir des élections à date fixe, conformément à l’engagement pris en campagne électorale. Bref, nous posons des gestes afin de rétablir le lien de confiance entre la population et les institutions démocratiques », a indiqué Mme Gadoury-Hamelin.

Améliorer nos infrastructures

« En matière d’infrastructure, notre gouvernement a entendu les besoins d’une région qui profite d’une croissance démographique soutenue. Ainsi, les citoyens de La Plaine qui perdent un temps précieux sur le réseau routier en raison de la forte densité de circulation sur la route 337 profiteront de l’élargissement de cette voie tel qu’annoncé par le ministre des Transports, Sylvain Gaudreault, en juin dernier » a expliqué la députée de Masson.

Dans le secteur de Terrebonne-Ouest, les citoyens ont aussi été entendus puisque le ministre Gaudreault est venu annoncer que le projet de l’autoroute 19 passait à la prochaine étape avec le dépôt de l’étude d’impact environnemental au ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP). « Cela témoigne de l’importance qu’accorde notre gouvernement au projet de parachèvement et confirme notre engagement dans cette infrastructure. De plus, avec les modifications apportées, le projet entre dans une perspective de développement durable où le transport en commun prend une grande place. Encore une fois, notre gouvernement a fait progresser le dossier plus rapidement en huit mois que les libéraux l’avaient fait depuis les trois dernières années! » réaffirme Mathieu Traversy.

Des investissements importants pour notre communauté

Encore une fois à l’écoute des besoins des jeunes familles de la région, la construction et l’agrandissement de plusieurs écoles ont été annoncés et plusieurs travaux sont déjà en cours. « Je me réjouis que les parents aient accès à suffisamment de places pour que leurs enfants puissent fréquenter l’école de leur quartier. Ces investissements de près de 24 millions $ pour les écoles dans le comté de Masson et de 11 M$ pour celles de Terrebonne représentent bien la volonté de notre gouvernement de répondre aux besoins qui découlent de la forte croissance démographique connue par notre région depuis quelques années », explique la députée. Dans la MRC les Moulins, ce sera un total de 63 nouvelles classes et 4 gymnases qui seront construits.

Le cri du cœur des parents a également été entendu par les députés et leur gouvernement puisque dans Lanaudière, 1425 nouvelles places en service de garde à 7 $ seront offertes et octroyées selon les besoins des MRC : « Conformément à notre engagement, notre gouvernement rendra disponibles, d’ici 4 ans, 250 000 places à contribution réduite afin de répondre aux besoins des familles québécoises. Dans Lanaudière, ce sont 3336 nouvelles places qui seront offertes aux parents d’ici 2016, en plus des places existantes. Nous en sommes très fiers! » réitère M. Traversy.

Rappelons que le résultat du dernier appel de projets devrait être connu vers la fin de l’automne. De plus, la réalisation de ces places débutera en 2014 et se poursuivra jusqu’au 31 décembre 2016. Afin de respecter les préférences des parents, ces 15 000 places seront créées en installation, c’est-à-dire 85 % dans des centres de la petite enfance (CPE) et 15 % dans des garderies subventionnées.

Les deux députés ont aussi tenu à rappeler l’annonce d’une aide financière de 143 300 $ à la Télévision Régionale des Moulins (TVRM) afin de permettre à la station de faire l’acquisition d’équipements spécialisés dans le cadre d’un projet de relocalisation : « Nous sommes fiers de cet heureux dénouement pour cette télévision proche des gens, car elle repose sur une solide identité régionale dont les Lanaudois sont fiers. Cet investissement important témoigne de l’importance qu’accorde le gouvernement à la diversification de l’information ainsi qu’aux développements culturel et social de notre communauté », indiquent-ils.

« Nombreux sont les besoins dans le sud de la région, en santé, en éducation ou en transport. Nous l’avons compris et notre gouvernement travaille à améliorer la situation de nos concitoyens afin qu’ils aient enfin leur juste part des investissements. Nous sommes sur le terrain, à l’écoute des gens et nous travaillons pour améliorer leur qualité de vie, » concluent les députés.