Communiqué 
-  5 septembre 2013

Bilan de la première année du gouvernement : Rendre le Québec et la région de Chaudière-Appalaches plus forts

Québec - Pauline Marois est devenue la première femme élue première ministre du Québec le 4 septembre 2012. La première année de mandat de son gouvernement est marquée par l’écoute, le courage et la détermination. Aujourd’hui, le gouvernement du Québec a de nouveau le moyen d’agir pour que les Québécois retrouvent leurfierté. Les priorités sont claires : l’économie et la création d’emplois, la solidarité et l’aide à ceux qui sont dans le besoin, et la fierté de vivre ensemble. Ainsi, le gouvernement du Parti Québécois prendra toutes les actions nécessaires pour rendre le Québec plus fort.

La députée de Taschereau, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches, Mme Agnès Maltais, est fière de présenter le bilan de la première année du gouvernement du Parti Québécois dans la région de la Chaudière-Appalaches. « Par des interventions ciblées et des choix responsables, nous avons réussi à faire progresser de nombreux dossiers importants pour les citoyens de la région », a déclaré Agnès Maltais.

Soutien aux familles

En novembre dernier, le gouvernement a annoncé la création, d'ici la fin de 2016, de 866 nouvelles places à contribution réduite au sein du réseau des services de garde pour la région de la Chaudière-Appalaches. « Je suis particulièrement fière de confirmer que le gouvernement tient son engagement de compléter le réseau de services de garde à 7 dollars, afin que chaque famille désirant que son enfant fréquente un service de garde puisse le faire. Ce sera enfin : un enfant, une place », a déclaré la ministre Maltais.

Dans la dernière année, des investissements de 55,6 millions de dollars ont été confirmés pour des infrastructures scolaires dans la région. De cette enveloppe, 9,7 millions de dollars sont destinés à la construction d’une école primaire à Lévis, secteur Saint-Nicolas alors que 2,83 millions de dollars iront à l’agrandissement d’une école à Saint-Anselme, dans la MRC de Bellechasse.

Le gouvernemnent a également fait l’annonce d’un appui financier pouvant atteindre 240 000 $ à la Ville de Montmagny pour l’aménagement d’une surface synthétique multifonctionnelle.

Développement économique

La dernière année a donné lieu à la réalisation de plusieurs projets de développement économique dans la région de la Chaudière-Appalaches. Le gouvernement du Parti Québécois s’est engagé à donner aux entreprises québécoises les moyens de leurs ambitions, à les aider à accroître leur productivité et ainsi favoriser leur progression. Ainsi, plusieurs entreprises de la région ont obtenu une aide financière. Afin de soutenir sa croissance, l’entreprise Creaform, une entreprise de Lévis spécialisée dans le développement de solutions numériques en 3D, a bénéficié d’un appui financier de plus de 1 M$ du gouvernement du Québec. Ces sommes seront consacrées à la mise en oeuvre d'un plan de formation, à des activités de recherche et d'innovation et pour développer de nouveaux produits. Par ailleurs, ADS inc. a reçu un prêt gouvernemental de 2,5 M$ pour l'acquisition d'une toute nouvelle chaîne de production pour sa division Texel, située à Sainte-Marie. Ce projet aura une incidence économique importante pour la région, avec la création d'une quinzaine de nouveaux emplois à terme. L'entreprise Baldor Électrique Canada (Baldor) s’est également vu attribuer une aide financière non remboursable de 600 000 $ afin de moderniser les équipements de son usine de Sainte-Claire et ainsi augmenter sa capacité de production. Enfin, une aide financière a été accordée à l’entreprise Moulexpert inc.pour son projet de modernisation, visant à accroître sa compétitivité.

Afin de favoriser le développement et la diversification économique de la région, le gouvernement a également appuyé l'École d'Entrepreneurship de Beauce (EEB) pour l'élaboration de deux nouveaux programmes, dont le programme Émergence. Une aide financière de 814 500 $ a été accordée pour la réalisation de ces projets.

« Je suis fière de soutenir les efforts mis en place par les partenaires économiques de la Chaudière-Appalaches. Par ces investissements, le gouvernement du Québec contribue à la consolidation et à la création de nombreux emplois dans la région », a indiqué madame Maltais.

Réseau routier

Après les régions de Montréal et de la Montérégie, Chaudière-Appalaches est la région où le gouvernement du Parti Québécois a investi le plus massivement en infrastructures routières pour 2013-2015. En mai dernier, on annonçait donc des investissements routiers de 654 509 000 $ pour le territoire de la Chaudière-Appalaches, des investissements de plus de 126 millions de dollars pour le réseau routier de la Ville de Léviset on confirmait la poursuite des travaux de prolongement et de dédoublement de l’autoroute 73.

Après seulement 8 mois en poste, et alors que la population attendait le dénouement de ce dossier depuis plus de trois ans, le gouvernement du Parti Québécois a donné le feu vert à la reconstruction de la route 112entre Thetford Mines et Saint-Joseph-de-Coleraine. « Il s'agit d'une annonce importante, car la reconstruction de cette route était attendue ardemment par la communauté. De plus, la 112 est une artère vitale pour le développement économique de la région. Le rétablissement de ce lien structurant pour la région ne peut amener que des bénéfices, tant pour les commerçants que pour les usagers du réseau routier et les résidants qui vivent à proximité de cette zone », a déclaré la ministre.

Santé et solidarité

Le gouvernement a confirmé un investissement de 177 millions de dollars pour le projet d'un centre de radiothérapie à l'Hôtel-Dieu de Lévis qui, une fois ouvert à la fin de 2018, permettra de désengorger les installations grandement sollicitées de l'Hôtel-Dieu de Québec. « Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la communauté. Avec cette annonce, l’Hôtel-Dieu de Lévis sera mieux adapté aux besoins de la population et des professionnels de la santé. En plus de permettre une plus grande efficacité clinique et une meilleure coordination des soins, les travaux engendreront de nombreuses retombées économiques pour les entreprises d’ici », a indiqué la ministre Agnès Maltais.

Le gouvernement a également investi considérablement en Chaudière-Appalaches pour offrir à la population des logements abordables, notamment 2,6 M$ à Lévis, secteur Charny, ainsi qu’à East Broughton à hauteur de 2,7 M$. Les aînés en légère perte d’autonomie de ces 2 municipalités auront maintenant accès à 35 logements abordables supplémentaires.

« Les citoyens de la région de la Chaudière-Appalaches peuvent être assurés que notre gouvernement va poursuivre son travail afin de contribuer à la vitalité de la région, notamment en misant sur la création d’emplois. La solidarité continuera également d’être au cœur de notre action politique. Ainsi, les Québécois pourront compter sur un gouvernement qui aide ceux qui en ont besoin et ceux qui les soutiennent », a conclu la ministre.