Publié le 26 février 2013 par Pauline Marois

Sommet sur l'enseignement supérieur : des résultats concrets pour s'engager vers une société du savoir

Nous venons d'accomplir un travail intense. Je tiens à remercier sincèrement toutes celles et tous ceux qui ont pris part à ce dialogue.

Au cours des 36 dernières heures, nous avons pu établir de nombreux consensus sur des mesures structurantes qui nous permettront de nous engager ensemble vers une société du savoir.

C'est en travaillant autour des enjeux qui nous unissent que nous pouvons aller de l'avant. À l'issue de ces franches discussions, nous pouvons conclure que dorénavant, les universités seront correctement financées, qu'il y aura une reddition de comptes des universités plus efficace et plus transparente, que les droits de scolarité seront prévisibles, que l'endettement étudiant sera limité et que l'accessibilité à l'enseignement supérieur sera assurée.

Nous pouvons maintenant espérer que nous ne vivrons plus de divisions comme celles que nous avons vécues l'an dernier.

Nous poursuivons maintenant notre travail en passant à une autre étape. Afin d’assurer la continuité des efforts qui ont été déployés depuis plusieurs semaines, le gouvernement ouvre cinq chantiers de travail qui auront comme objectifs de définir les principes d’une loi-cadre des universités, d’élaborer une proposition de structure et de mandat du Conseil national des universités, d’optimiser l'offre de formation collégiale au Québec, de revoir la politique de financement des universités et, enfin, d’améliorer l’aide financière aux études avec les associations étudiantes.

Nous avons des défis à relever. Le Québec peut – et doit – rejoindre le peloton de tête des pays qui excellent en matière d'éducation. La poursuite de l’excellence, de la créativité et de l’épanouissement de nos jeunes reviendra au centre de nos priorités.

Car, vous savez, rien ne peut arrêter un peuple qui se parle, qui se serre les coudes et qui se met en marche. Travaillons ensemble à déployer un Québec du savoir pour tous. C'est le défi auquel nous sommes tous conviés à partir de maintenant.

  • bilan
  • Éducation postsecondaire