Publié le 3 mai 2013 par Permanence nationale

La souveraineté, c'est respecter notre langue



En ce moment, les gens qu’on accueille au Québec deviennent des citoyens canadiens. Ça vient avec l’idéologie canadienne du multiculturalisme et le bilinguisme. Mais cette idéologie ne convient absolument pas à la situation du Québec.

Pourquoi? Gérard Bouchard, connu pour avoir coprésidé la commission sur les accommodements raisonnables, nous l'explique ici.

De notre côté, nous disons aux immigrants qu’ils sont au Québec, que ça se passe en français et que nous voulons qu’ils deviennent Québécois.

Comme l'explique Pauline Marois, ce n’est vraiment pas évident pour les nouveaux arrivants. Ils sont tiraillés entre ce que représente le Canada et ce que représente le Québec.

Mais si on se donne un pays à nous, ce sera clair : ce sera un pays francophone.

Parce que tant que le Québec fera partie du Canada, la langue française sera toujours vulnérable.

Alors que le Québec s’est doté d’une politique d’unilinguisme institutionnel efficace et respectueuse des minorités, le Canada lui impose une politique de bilinguisme institutionnel qui n'a rien de moins que mené à l’assimilation des francophones hors Québec.

Mme Marois le dit bien dans sa vidéo lancée vendredi, si on continue comme province du Canada, on va rapetisser, c’est inévitable.

De 1951 à 2011, le poids des francophones au Canada est passé de 29,0% à 21,7%, réduisant d’autant leur poids politique au sein de la fédération. Comment les intérêts des francophones pourront-ils être adéquatement défendus alors que leur poids démographique et politique rétrécit sans cesse?

Agissons avant qu'il ne soit trop tard. Faisons du Québec un pays! Et quand on dit que chaque petit geste compte, c'est vraiment le cas. C'est grâce à chacun de vous, à force de conviction et d'arguments, que nous rallierons les sceptiques, que nous convaincrons les indécis, que nous redonnerons le goût à ceux qui ont abandonné.

Car nos adversaires sont tenaces. Et efficaces. Ne les laissons pas convaincre les Québécois que le projet de pays est chose du passé. Au contraire, dans un contexte de mondialisation, c'est plus important et plus pressant que jamais. Disons-le haut et fort. Faisons-nous entendre!

Par où commencer? Partagez ce billet! Et, si ce n'est déjà fait, faites comme Pierre et envoyez-nous dès que possible à PaysQc@gmail.com une capsule vidéo de 30 secondes où vous nous expliquerez pourquoi vous êtes souverainiste. Nous avons trouvé un outil tout simple pour vous aider. Si votre ordinateur est muni d'une webcam, cliquez ici, enregistrez votre vidéo directement sur YouTube et faites-nous parvenir le lien. Vous trouverez les instructions ici.

Nous avons besoin de tous les petits gestes. La souveraineté, ça dépend de nous.

  • français
  • Pays
  • Québec
  • Souveraineté