Publié le 10 mai 2013 par Permanence nationale

La souveraineté, c'est respecter notre histoire



Le désir de liberté et d'indépendance a marqué l'histoire du Québec depuis le tout début.

Très tôt, les descendants des premiers arrivants ont défendu leur langue, leurs coutumes et leurs terres contre les Conquérants anglais.

Puis, d’autres générations ont combattus pour les idéaux de la République en 1837-38. Elles ont même pris part, en toute bonne foi, à la construction d’une Confédération qui, espérait-on, allait protéger le français en Amérique.

Mais la pendaison du chef métis Louis Riel, les conscriptions de 1917 et de 1944, la mainmise des étrangers sur nos ressources naturelles et l’assimilation galopante des minorités francophones hors Québec ont provoqué de lourdes remises en question.

Face à tous ces reculs, l’idéal d’indépendance s'est imposé peu à peu. Campé à droite durant les années 1930 puis à gauche au début des années 1960, le mouvement indépendantiste est devenu une vaste coalition avec la formation du Parti Québécois.

Malgré deux référendums, l'idée de pays occupe toujours une place importante dans l’espace public. Cette volonté de liberté, d’agir par soi-même comme peuple, continue de mobiliser les Québécois. Parce que, comme l'explique Pauline Marois, la liberté, c'est la première condition à l'épanouissement des personnes comme des peuples.

Et parce que comme peuple, nous avons la responsabilité de faire aboutir notre histoire. Cette histoire, elle a forgé notre identité, notre culture et nos valeurs. Autant d'aspects que nous pourrions partager avec les autres nations pour, comme le dit si bien Mme Marois, ajouter notre pierre à l'édification d'un monde meilleur.

Mais tant que nous demeurerons dans le Canada, c'est le gouvernement fédéral qui parlera en notre nom à l'international, même s'il met de l'avant des valeurs qui ne sont pas partagées par les Québécois. Nous ne sommes pas un peuple belliqueux, nous sommes créatifs et généreux. Assurons-nous d'en faire profiter le monde!

Vous êtes d'accord? Partagez ce billet! Et allez aimer et diffuser les deux dernières capsules de la série réalisée par Mme Marois, mises en ligne cette semaine :

Inscrivez-vous également à mon.pq.org, le meilleur moyen de vous tenir informé des activités à venir et des diverses façons de vous impliquer.

Finalement, comme vous le savez sans doute, le Parti Québécois tiendra ce samedi 11 mai un conseil national sur le thème Québec international.



Suivez l'événement en webdiffusion sur pq.org/endirect et participez à la conversation sur Twitter avec le mot-clic #PaysQc.

Et si vous êtes sur place, n'oubliez surtout pas de faire comme Nicolas et de passer enregistrer votre message expliquant pourquoi vous êtes souverainiste. Un kiosque sera installé à cet effet dans le corridor. C'est le temps ou jamais!

Cette fin de semaine, démontrez votre appui à la souveraineté!

Parce que chaque geste compte. Et que ça dépend de chacun de nous.

  • Histoire
  • Instance
  • Pays
  • Québec
  • Souveraineté