Publié le 11 mai 2013 par Pauline Marois

Ensemble vers l'indépendance!

On a entendu dernièrement des gens affirmer que les bénévoles, dans les partis politiques, ça n’existait plus. C’est peut-être le cas ailleurs mais, au Parti Québécois, il y en a des milliers.

Des Québécoises et des Québécois dévoués qui consacrent temps et énergie à faire avancer l’idée qui nous rassemble tous au Parti Québécois, celle de faire du Québec un pays.

Il y a dans notre parti des gens plus à gauche et d’autres plus à droite. Il y a des jeunes de 18 ans et d’autres qui ont 88 ans. Il y a des gens de la Gaspésie et d’autres de Lévis. De Jonquière à Chibougamau, en passant par Trois-Rivières et Baie-Comeau.

De gauche à droite, d’est en ouest et du nord au sud, ce qui nous rassemble, ce que nous voulons, c’est l’indépendance!



Mais le préalable à la souveraineté, c’est de remettre de l’ordre, de retrouver notre confiance collective.

Notre gouvernement est en train de faire un sacré ménage. Le plus grand qu’on ait vu au Québec depuis le gouvernement de René Lévesque en 1976. Laissez-moi vous dire que la première année n’a pas été facile. En 1976, on dérangeait bien du monde et bien des intérêts. On s’est fait attaquer très durement. C’est la même chose en 2013. Que ce soit clair pour nos adversaires : on va tenir bon et on va continuer à faire avancer le Québec.

La destination est claire, c’est le pays. Disons-le aux Québécois : si on ne veut pas disparaître comme peuple et, surtout, si on veut aller au bout de nous-mêmes, au bout de nos possibilités, si on veut recommencer à rêver et à réaliser nos rêves comme nation, la seule voie possible, c’est de nous donner un pays.

Et, si on veut que le Québec soit libre, on doit s’arranger pour ne pas qu’il soit dépendant des marchés financiers.



On est sur la bonne voie. On a traversé toutes les tempêtes, surmonté tous les obstacles. On n’a pas le droit de faiblir. On doit tenir bon, garder le cap.

Car nous avons une responsabilité face à l’histoire : nous devons gagner!

  • Finances publiques
  • Instance
  • Parti Québécois
  • Pays
  • Québec
  • Souveraineté
  • Pauline Marois