Publié le 1 novembre 2013 par Pauline Marois

Électrification des transports : propulsons le Québec!

Il y a un an et un jour, j’ai prononcé le discours d’ouverture de mon gouvernement, dans lequel j'ai parlé d’une vision d’avenir dont j’ai fait une priorité et que j'ai placée sous ma responsabilité directe : l'électrification des transports du Québec.

Depuis, nous avons consacré beaucoup de ressources à sa préparation. Nous sommes maintenant prêts à aller de l’avant. Je suis très fière d'annoncer aujourd'hui la mise en œuvre de la Stratégie d’électrification des transports.

L'objectif est simple mais ambitieux : nous voulons faire du Québec un leader mondial de l'électrification des transports, comme nous l’avons fait jadis avec l’aéronautique et le multimédia.

Avec ce projet emballant, nous pouvons nous enrichir tout en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre afin d’atteindre les cibles ambitieuses que nous nous sommes fixées pour 2020. Plus encore, ce projet nous rapproche de l’indépendance énergétique et, ainsi, de la liberté collective.

La rigueur de notre climat et l’immensité de notre territoire nous ont forcés à faire preuve de créativité et de débrouillardise tout au long de notre histoire. Combien de patenteux et d’inventeurs de génie nous ont ainsi été donnés?

Aujourd’hui, nous agissons pour que les Joseph-Armand Bombardier, les Armand Frappier et les Pierre Couture de demain puissent continuer d’innover et de nous réinventer.

Je ne peux manquer non plus de penser à René Lévesque, qui nous a quittés il y a 26 ans aujourd’hui même. Voici ce qu'il écrivait sur le développement de notre économie dans son livre La Passion du Québec, paru en 1978 :

« Cela implique une politique graduelle et forcément partielle de remplacement du pétrole, ce qui pourrait se faire, pour une bonne part, par l’électricité. »

Aujourd’hui, la science a progressé, et c’est justement grâce au courage de nos prédécesseurs que nous pouvons aller de l’avant.

Mon souhait le plus sincère, c’est que les décisions que nous prenons maintenant permettront à nos enfants et à nos petits-enfants de se lancer à leur tour vers de nouvelles conquêtes.

Notre stratégie se décline en quatre volets : faire rapidement une plus grande place aux transports électriques; tirer parti du savoir-faire électrique du Québec; bâtir au Québec une filière industrielle des véhicules électriques forte et performante; et faire en sorte que l’État québécois témoigne de son engagement envers les transports électriques en devenant lui-même un modèle à suivre.

Alors que la Terre entière se retrouve à l’heure des choix en matière environnementale, le Québec peut ouvrir la voie et s’imposer à nouveau comme leader. Nous disposons d’avantages considérables, puisque notre électricité est abondante et provient de ressources renouvelables.

J’en suis convaincue, les transports électriques vont propulser le Québec dans ce XXIe siècle encore jeune. Avec la Stratégie d’électrification des transports, nous bâtissons une nation plus fière, une société plus solidaire, un pays plus riche.

Ensemble, nous allons bâtir un Québec plus fort! Je compte sur vous!


  • Économie
  • électrification
  • Transport
  • Transport collectif
  • Daniel Breton
  • Pauline Marois