Publié le 7 mars 2014 par Permanence nationale

Déterminés à stimuler la création d’emplois au Québec

Le Parti Québécois travaille sans relâche à augmenter l’emploi au Québec. Et, malgré des données mensuelles sur les variations d’emploi très volatiles, les résultats sont là.

De fait, pour la première fois de notre histoire, ce sont plus de 4 millions de Québécois qui sont au travail. Nous sommes sur la bonne voie.

Non seulement, le Parti Québécois veut-il stimuler l’emploi mais nous voulons encourager la création de meilleurs emplois pour les Québécoises et les Québécois.

Les variations de février 2014 viennent, pour l’essentiel, des emplois à temps partiel. Parallèlement, 2 900 emplois à temps plein se sont ajoutés. Il faut rappeler que l’an dernier, février avait connu une baisse du niveau d’emploi et, malgré tout, l’année s’est terminée avec plus de 47 800 nouveaux emplois.

Notre objectif reste le même : viser la création de 44 800 emplois, soit une hausse de 1,1 % en 2014. Un objectif réaliste. Le banquier de Philippe Couillard, Carlos Leitao, prévoyait à peu près la même chose en janvier dernier : une hausse de l’emploi de 1,2%.

Mais nos ambitions sont encore plus grandes, notamment grâce à la politique Priorité emploi.

Comme le soulignait la première ministre du Québec, la Politique économique du Québec Priorité emploi devrait créer plus de 44 000 nouveaux emplois d’ici 2017. Ces emplois s’ajouteront aux nouveaux emplois déjà prévus pour la même période.

Au total, le gouvernement vise ainsi la création de 125 000 nouveaux emplois au cours des trois prochaines années.

La croissance économique observée dans les derniers mois montre une progression importante de l’emploi au Québec.

Déterminés à stimuler la création d’emplois au Québec

Dans ses prévisions 2014 publiées en janvier, le banquier de Philippe Couillard, Carlos Leitao prévoyait une hausse de l'emploi de 1,2% au Québec en 2014. Notre budget prévoit 1,1 % : une prévision semblable et plus conservatrice.


  • Économie
  • Marché du travail