Publié le 26 avril 2013 par Permanence nationale

Ce qui est risqué, c'est de rester dans le Canada

Si le Québec devenait un pays, nous aurions une seule déclaration de revenus à produire. Chaque dollar que nous payons en taxes et en impôts chaque jour serait réinvesti chez nous. Dans nos industries. Selon nos besoins. Pour développer notre économie. Pour créer des emploi ici. Et pour aider notre monde.

Parce que la souveraineté, c'est aussi prendre des décisions en fonction de nos valeurs, comme la justice sociale. C'est décider de miser sur notre jeunesse, de soutenir nos aînés et de protéger nos travailleurs.

Car Ottawa se soucie bien peu du Québec. Ses décisions sur l'assurance-emploi, notamment, attaquent de front nos travailleurs saisonniers. 

Tous les élus de l'Assemblée nationale se sont prononcés contre les réformes du gouvernement Harper, mais Ottawa nous ignore. En prenant des décisions sans se soucier des gens, Ottawa met nos travailleurs dans des situations impossibles. Et en imposant des quotas aux inspecteurs, Ottawa les oblige à couper sans raison valable des prestataires dans le besoin.

Le gouvernement du Parti Québécois ne compte pas baisser les bras et fait tout en son possible pour contrer ces attaques d'Ottawa. Mais si le Québec était un pays, nous n'aurions pas à nous battre constamment. Comme le dit si bien Mme Marois, ce serait la fin des chicanes

Et contrairement à ce que fait Ottawa, comme nous l'avons vu avec le mouvement Idle No More, le Québec veut garantir le respect des Premières Nations, dans la continuité historique de la Paix des Braves signée par le gouvernement de Bernard Landry.

Les adversaires de la souveraineté voudraient nous faire croire que le projet de pays est risqué. C'est tout le contraire. Ce qui est vraiment risqué pour tous les Québécois, c'est de rester dans le Canada.

Si vous êtes d'accord, diffusez ce billet! Et allez partager les vidéos de Mme Marois sur YouTube puis cliquer sur J'aime!

La souveraineté, c'est la fin des chicanes

La souveraineté, c'est la sécurité

Nous avons aussi dévoilé aujourd'hui notre nouvelle page Web où la parole est à vous. Y apparaissez-vous? Non? C'est le temps d'agir! Profitez de la fin de semaine pour enregistrer votre vidéo de 30 secondes où vous expliquerez pourquoi vous êtes souverainiste, et envoyez-nous le tout à PaysQc@gmail.com. Si vous respectez la nétiquette et que vous faites la promotion de la souveraineté, nous diffuserons votre message. Passez le mot!

Chaque petit geste compte. Il faut sortir, parler et convaincre.

La souveraineté, ça dépend de nous!  

  • Souveraineté